À LA UNE

  • Grève à l’AFP après la dénonciation de 117 accords sociaux par son PDG

    Le PDG de l'Agence France-Presse, Emmanuel Hoog, le 16 avril 2010. (Photo Thomas Coex. AFP)
    Le PDG de l’Agence France-Presse, Emmanuel Hoog, le 16 avril 2010. (Photo Thomas Coex. AFP)

    Rififi en perspective à l’AFP. Les syndicats de l’agence (SNJ, CGT, CFDT, FO, SUD et CGC) appellent les salariés à participer à un arrêt de travail de vingt-quatre heures à partir de mardi 14 h 30 pour protester contre la dénonciation unilatérale par le PDG, Emmanuel Hoog, de tous les accords sociaux en vigueur : 117 au total (RTT, congés payés, etc.)… Contre toute attente en effet, Hoog a déclaré son intention de tout remettre à plat vendredi.

    Depuis trois mois, la SNJ, la CFDT et SUD avaient accepté de négocier avec la direction d’un regroupement de ces 117 accords. Au terme des débats, un accord d’entreprise de substitution devait ainsi les englober. «Emmanuel Hoog avait proposé de regrouper tout dans un seul accord, pour notamment atténuer les inégalités de traitements et relancer une politique de rémunération plus juste», explique le SNJ, premier syndicat chez les journalistes. Pendant les échanges, quelques menues propositions étaient sur la table, notamment sur la part des expatriés dans le réseau et le nombre de RTT.

    Ironie de la phraséologie



    Canon (728 x 90)


    Vendredi, devait se dérouler une réunion bilan d’étape de ces trois mois de discussions. «On s’attendait à ce qu’il dise que la négociation avait avancé… Or, il a déclaré vouloir dénoncer les 117 accords !» Une décision inédite dans l’histoire de l’Agence (2 300 salariés dans le monde dont 1 350 qui dépendent du statut du siège), qui constitue «un acte d’hostilité inacceptable». Le syndicat pointe l’ironie de la phraséologie employée par Emmanuel Hoog qui aurait annoncé «l’ouverture d’une phase de dénonciation pour sécuriser le cadre juridique de la négociation».

    Le timing paraît jouer. Le contrat d’objectifs et de moyens (COM) 2014-2018 vient d’être signé avec l’Etat, qui finance l’AFP. Celui-ci, relève SUD, appelle à restreindre encore la masse salariale : «Entre 2009 et 2013, les charges de personnel ont progressé de 1,7% par an en moyenne alors que le COM avait prévu une croissance de 2,84% par an. Cet effort, réel mais encore insuffisant, de maîtrise doit se poursuivre et s’amplifier.» Alors que le but du «grand accord social», avance SUD-AFP, vise en réalité «à maintenir l’évolution de la masse salariale et des coûts de fonctionnement en dessous de la barre du +1%, fixée sans tenir compte des besoins professionnels et sociaux de l’AFP»…

    «Dans la torpeur de l’été»

    La décision du PDG intervient en tout cas, analyse le SNJ, «dans la torpeur de l’été, alors qu’Emmanuel Hoog pense avoir les mains libres maintenant que la course à la présidence de France Télévisions est terminée, que son mandat à l’AFP a été prorogé de trois à cinq ans [soit jusqu’en 2018 au lieu de 2016, ndlr] et que son COM avec l’Etat a été signé ». Ce n’est pas tout à fait l’avis de tous les syndicats, en particulier la CGT, première délégation de l’entreprise toutes professions confondues (avec 33,85% des voix, devant le SNJ à 26,83%, FO avec 12,9%, CFDT à 11,65%, SUD à 11,15 et CFE-CGC à 4,2%) qui a refusé l’invitation de la direction au motif qu’elle ne voulait pas entrer dans «de pseudo-négociations». Ce qui vient de se passer semble conforter cette position de principe, alors que la stratégie de la direction vise à faire rasseoir le syndicat autour de la table pour incarner les catégories ouvriers et techniciens.

    Après la dénonciation des accords par la direction, les textes restent en vigueur pendant les trois mois de préavis avant d’ouvrir une période de négociation de douze mois. Reste que la décision de la direction doit encore être annoncée au comité d’entreprise qui se tiendrait le 16 juillet. Celle-ci se refusait lundi soir à tout commentaire. Les syndicats espèrent que le mouvement la fera revenir en arrière.



    Samsung Smartphones (300 x 600)
    source

  • Vidéos: evacuation des blessés du lieu de l’attentat à Sousse



    NG-[A_BA[HEAL_DARK_ALLB]:DARK_LOVELY_728x90



    NG-[A_BA[MOBI_SMAR_ALLB]:Smartphones_336x280

  • 10 Erreurs De Cinéma Que Vous N’Aviez Pas Remarquées En Voyant Ces Films Pour La Première Fois.

    Le cinéma. Il y a tellement de choses à dire sur le grand écran argenté et les choses douteuses qu’on montre  sur cet écran. J’aime les films, mais ce que j’aime encore plus est de trouver les œufs de Pâques, ou leur triste absence.  Les films ne sont pas toujours parfaits, et on y trouve une petite erreur ou deux. La plupart des gens vont regarder un film sans rien remarquer,  même s’il y a un glissement rapide dans le dialogue, un caractère de fond qui heurte sa  tête ou le pull de cette fille qui a disparu comme par magie. Cela arrive, et certains détectives sur internet vont sûrement  ne pas rater ce moment.


    Une fois, je regardais Friends, et il y avait un dialogue partagé entre Phoebe et Monica. Pendant la conversation, la caméra se concentrait sur le personnage de Phoebe, quand tout à coup une version sauvage « non Courtney Cox » de Monica est apparu. C’était assez déconcertant. Bien que le caractère ne parlait pas, sa parution  m’avait pris au dépourvu.

    Voici quelques erreurs  faites dans les films, que vous serez choqués  de ne pas avoir

    1. Troie: On y voit de la technologie bien avancée.
    e1ed77e2-f016-4c8c-9c69-6452fa32cc05

    2. Titanic: Le grain de beauté qui saute.

    Le grain de beauté change de côté du visage.

    6dd3d123-f512-4350-b337-500f4b671542

    3. Forrest Gump: Le fer à repasser possédé.

    f67eb240-dae8-4965-b497-83eb32b03460

    4. The Fast and The Furious: Une voiture qui se lave toute seule, j’en veux une.

    65e80ff4-35ca-4d9a-a900-9ad9e5005e30

    5. Saving Private Ryan: les fausses blessures.

    On voit la prothétique sur la poitrine.

    bd77c122-d787-41d4-b62f-2b4a1356e73c

    6. The Shining: il mange vite.

    On voit entre les prises qu’il manque un plus grand morceau du sandwich.

    938bdbba-5278-423a-919b-136a82a843a2

    7. Cast Away: Le relooking de Wilson.

    Le doigts se séparent, mais l’empreinte non.

    2a16e22d-b9c8-463e-9fbd-9f577571c81e

    8. I Am Legend: La blessure change d’épaule.

    e42e34e4-7eb7-4379-8aac-6aa4481a7a88

    9. Le Sixième Sens: Comment sauront-ils qui est Vincent Grey?

    L’étiquette a disparu.

    531b18e0-2ea5-42d8-bf17-57d8fb285bf7

    10. National Treasure: Quelqu’un a encore arrêté l’aspirateur?

    Le torse de la statue est soudainement couvert de poussière.

    1890e268-2250-452c-8329-f08aedb95e45

    via MovieMistakes.com
    remarquées la première fois!
  • Accusations multiples contre hauts responsables de la FIFA

    Et nous débutons avec ce qui est probablement l’un des plus gros titres de ces six premiers mois de l’année…Hier plusieurs responsables de la FIFA ont été arrêtés, accusés de corruption, à deux jours du Congrès annuel et de l’élection présidentielle de l’organisation. Ces arrestations sont le résultat de trois années d’enquête du FBI. Tout de suite plus de détails.

    C’est un cirque médiatique qui entoure l’hôtel Baur Au Lac à Zurich, moins de 24 heures après que la police a envahi le bâtiment, arrêtant plusieurs figures clés de la FIFA,

    accusées de corruption. Et un jour plus tard, la situation paraît loin d’être terminée.

  • Tanzanie. Les tueurs d’albinos : enquête sur un crime organisé

    En Afrique de l’Est, on tue ou l’on mutile les personnes souffrant d’albinisme, et certaines parties de leur corps sont utilisées pour fabriquer des fétiches – un juteux business qui se chiffre en millions de dollars. Enquête sur les traces des chasseurs d’albinos en Tanzanie, pays qui compte le plus grand nombre d’albinos au monde.

    Sur une petite route déserte, quelque part au milieu de la savane d’Afrique de l’Est, ce continent que nous parcourons depuis vingt ans nous paraîtra soudain lugubre et cruel. Nous finirons par ressentir l’angoisse de ces gens que l’on traque comme des animaux. Mais cela, nous ne le savons pas encore au moment où la femme sans bras nous tend l’épaule pour nous souhaiter la bienvenue. ”Ils sont arrivés de nuit, murmure-t-elle, dans les locaux d’une organisation humanitaire de Dar es Salam,  [la capitale de la] Tanzanie, en Afrique de l’Est. Ils ont défoncé la porte, quatre hommes armés de machettes.” Les parents de Mariamu Staford sont des Africains noirs, mais sa peau à […]
  • La Chine imprime une voiture en 3D pour 1 600 euros

    L’Empire du Milieu étonne une nouvelle fois le monde entier. Une entreprise chinoise réussit le tour de force d’imprimer en 3D une automobile pour un forfait défiant toute concurrence. Annoncé à moins de 2000 euros, ce nouvel exploit soulève beaucoup de questions quant à l’avenir industriel de la Chine et du monde.

    En bien ou en mal, dans tous les domaines, la Chine s’est réveillée et ne cesse de surprendre par sa capacité d’adaptation aux nouveaux marchés. Dernière prouesse en date, la confection d’une voiture par impression 3D pour un cout record : 11 000 yuans, soit environ 1 600 euros. De quoi pulvériser les précédents essais américains (en matière de coûts) et concurrencer sérieusement les chaines d’assemblages classiques de l’industrie automobile.

    Souvenez-vous, début 2015, la Chine se faisait déjà remarquer alors qu’une entreprise avait imprimé en 3D le premier building de 5 étages en un temps record. Peu de temps avant, pas moins de 10 petites maisons étaient imprimées (gros œuvres) en 24 heures ! Aujourd’hui, c’est au tour de l’automobile de passer par la rouleau compresseur low-cost chinois. Sans surprise, ce premier essai national, petite voiture électrique aux teintes

    3d-print-car-china-4-e1432539923730

    Créée par Sanya Sihai, une entreprise chinoise spécialisée dans les technologies 3D, le véhicule de 3.6m de long sur 1.6m de large est propulsé par des batteries électriques et peut atteindre les 40 km/h dans sa première version. Du nom de Tuhaojin, à l’image de la couleur d’or utilisée pour l’impression, la voiture peut transporter deux passagers pour un poids total d’environ 500 kg. Un premier prototype plutôt satisfaisant sur la forme et qui risque rapidement d’évoluer.

    Si cette étonnante voiture chinoise rivalise en matière de coût, elle fut imprimée et assemblée dans un temps deux fois moindre à ce qui se fait déjà ailleurs. En effet, début 2015, la société américaine Local Motors imprimait sa Strati électrique en à peine 44 heures (gros œuvres) mais pour un prix de vente diamétralement différent : de 16 000 à 27 000 euros. Coût peu concurrentiel qui avait rebuté la plupart des acheteurs potentiels. En ce qui concerne Tuhaojin, comptez cinq jours d’impression pour plus d’un mois de conception et d’assemblage. Mais c’est ici un tout premier test qui risque rapidement d’évoluer en rapidité et en qualité.

    L’avenir de l’industrie ?

    Pour beaucoup de penseurs, ces tentatives annoncent une nouvelle révolution industrielle, plus libre et probablement plus proche du citoyen, l’outil 3D de plus en plus démocratique pouvant se partager sur une base d’Open Source. Comme les nombreuses innovations en matière de 3D, on peut être à la fois être fasciné par les possibilités infinies de la technologie et effrayé par les conséquences fâcheuses d’une mauvaise utilisation de celle-ci.

    Si l’impression 3D est avant tout un outil, c’est la manière dont on l’utilise qui détermine son caractère résilient ou destructeur. Le choix des matériaux d’impression apparait essentiel, et, dans le domaine, les possibilités sont incroyablement nombreuses. Ainsi, il est déjà techniquement possible d’imprimer une voiture en fibre de bamboo, par exemple, mais à un prix nettement moins concurrentiel. On en revient à la problématique centrale à la culture chinoise : la dictature du prix l’emporte toujours sur la durabilité. Depuis le plus simple plastique pétrolier jusqu’aux métaux précieux en passant par le bois recyclé ou des fibres végétales, l’impression 3D fait face aux mêmes enjeux que dans l’ensemble du monde productif : durable ou pas, le choix appartient à l’humain. orangées, remet en question tout ce qu’on croyait savoir en matière de coût de production.

    3d-print-car-china-2

  • La Reine Daesh : Les Guignols plus efficace que le gouvernement pour lutter contre les départs en Syrie ?

    Il n’y a guère que Les Guignols qui ne l’avaient pas encore eue dans la tête. Voilà l’oubli réparé ce mercredi soir. À l’occasion de la soirée d’ouverture du Festival de Cannes sur Canal +, les marionnettes les plus cultes de France ont repris « Libérée, délivrée », le titre phare de la « Reine des Neiges », succès interplanétaire de la maison Disney en 2013.

    Une version un peu spéciale puisqu’on y retrouve Elsa, l’héroïne du dessin animé, non plus dans ses montagnes enneigées mais en Syrie, au beau milieu des combattants de l’État Islamique. Vêtue d’une burqa, « La Reine Daesh » chante désormais à tue-tête « amochée, humiliée, les hommes me tendent leurs bras » ou encore « violée, lapidée, le djihad c’est comme ça ».

    Une reprise réussie qui a très rapidement fait réagir sur Twitter. […]

    http://www.dailymotion.com/embed/video/x2qa3kh

  • Le chef de la fausse révolution libyenne admet que Kadhafi n’a pas tué de manifestants

    image

    Les Etats-Unis , (la France et la Grande-Bretagne, ndt) et l’OTAN ont mis fin à la laïcité en Libye et ont porté des extrémistes islamistes au pouvoir, qui ont commis de nombreux crimes, y compris massacrer des milliers de Libyens noirs immédiatement après la destruction du régime de kadhafi .

    Mustafa Abdul Jalil, président du Conseil national de transition à BENGHAZI  en 2011, admet : Kadhafi n’a pas ordonné la fusillade qui a été à l’origine de la fausse révolution en Libye. Maintenant, après la destruction de la Libye, Jalil avoue au monde sur Channel One que les manifestants qui ont été tués à Benghazi qui ont été le prétexte fourni à L’ONU et à l’OTAN pour attaquer la Libye ont été tués par un groupe d’espions et de mercenaires qui n’étaient pas de Libye. Il admet qu’il savait la vérité à l’époque mais cela a été fait pour abattre le gouvernement libyen et briser l’Etat. Il admet qu’il a été informé à l’avance que cela allait se produire et que les gens de la Libye n’ont pas reconnu les manifestons  morts parce qu’ils portaient des vêtements civils et qu’il n’y a eu personne qui est venu à leurs funérailles comme ils n’avaient pas de parents ou d’amis en Libye.

    Comme nous l’avons dit depuis Février 2011, la soit-disant révolution en Libye était sous fausse bannière. Le peuple libyen pour la grande majorité était heureux et vivait en sécurité. Les groupes extrémistes islamiques étaient illégaux en Libye. Maintenant la Libye est contrôlée par des groupes extrémistes islamiques (AL-QAÏDA , le Groupe islamique combattant de la Jamahiriya (GICL), les Frères musulmans, Ansar Al Sharia et autres). Le pays est divisé, il n’y a pas de sécurité, des milliers depersonnes ont été illégalement emprisonnées et des centaines torturées à mort. Il n’ya pas de gouvernement, il n’y a plus de ventes de pétrole, plus de 2 millions de personnes sont toujours en exil, les psychopathes ont pris le pays et il est maintenant considéré comme un « Etat ​​gris » – sans frontières et sans gouvernement.

    Source: Karma justice

    Copyright ©Le Pouvoir Mondial

  • Cantines: 53% des Français contre les menus de substitution

     


    53% des Français sont opposés « à ce que les cantines des écoles publiques proposent un plat de substitution aux enfants qui, parce qu’ils sont juifs ou musulmans, ne mangent pas de porc », contre 46% favorables (1% sans opinion), selon un sondage Odoxa/CQFD-iTélé publié vendredi soir.

    72% des sympathisants de droite, et seulement 33 % de ceux de gauche sont opposés aux plats de substitution.

    Par ailleurs, appelés à dire, parmi trois « grands principes républicains », lequel est le plus important, 45% des sondés choisissent « l’égalité entre les citoyens », 41% « la laïcité » et 13% « le suffrage universel » (1% ne savent pas). Les sympathisants de droite sont plus nombreux (49%) à choisir la laïcité, plutôt que l’égalité (32%) ou le suffrage universel (18%). A gauche, en revanche, l’égalité obtient 52%, la laïcité 37% et le suffrage universel 10%.

    Sondage réalisé par internet les 19 et 20 mars auprès d’un échantillon de 1.008 personnes, représentatif de la population française adulte (méthode des quotas).

    Source: orange

  • Gironde: Cinq bébés retrouvés morts dans une maison

      

    C’est le père qui a donné l’alerte. Cinq corps de bébés ont été retrouvés dans un sac isotherme et un congélateur, dans une maison de Louchats en Gironde. La mère de 35 ans aurait accouché seule à son domicile. Le père a été placé en garde à vue. Il s’agirait du cas d’infanticide le plus grave survenu en France depuis cinq ans et la mort de huit bébés tués à Villers-au-Tertre par leur mère, Dominique Cottrez. 

    Les corps des cinq bébés ont été retrouvés dans une maison à Louchats en Gironde. Un premier corps de nouveau-né avait été retrouvé jeudi matin par le compagnon de la mère dans un sac isotherme, dans la maison familiale.

    Les gendarmes ont « découvert vers 19 h 55 au cours des perquisitions quatre autres corps de bébés en plus du nouveau-né retrouvé en début de matinée », indique une source proche du dossier. Ces quatre derniers corps se trouvaient dans un congélateur.

    La mère, âgée de 35 ans, qui a « vraisemblablement accouché seule à son domicile», a été hospitalisée au Centre hospitalier universitaire Pellegrin à Bordeaux, pour subir « des examens gynécologiques et psychiatriques ». Elle « ne semble pas à ce stade avoir eu d’antécédents de troubles psychologiques ».

    Son compagnon et père, âgé de 40 ans, a été placé en garde à vue. « Il est totalement abattu, affirme son incompréhension et n’a pas encore été informé de la découverte des quatre autres corps », ajoute-t-on de même source.

    Les bébés sont-ils nés viables ?

    Une autopsie doit être pratiquée vendredi pour déterminer dans quelles conditions les bébés sont nés et surtout s’ils sont nés viables.

    Le couple a deux filles âgées de 13 et 15 ans et travaillait, selon les premiers éléments d’enquête, dans le milieu agricole, menant une vie normale.

    Cinq ans après l’octuple infanticide Villers-au-Terte

    L’infanticide le plus grave survenu en France remonte à 2010 avec la mort de huit bébés tués à Villers-au-Tertre dans le Nord par leur mère, Dominique Cottrez, une aide-soignante qui attend, en liberté, d’être rejugée, la chambre criminelle de la Cour de cassation ayant annulé son renvoi devant une Cour d’assises. Dominique Cottrez affirme avoir agi parce qu’elle était persuadée que ses enfants étaient nés d’un inceste dont elle avait été victime.

    L’affaire de bébés congelés la plus médiatisée avait éclaté en 2006, quand Jean-Louis Courjault, ingénieur expatrié en Corée du Sud avait découvert les corps de deux nouveaux-nés dans son congélateur. Sa femme, Véronique Courjault, écrouée le 12 octobre suivant à Tours, avait alors avoué un autre infanticide, en 1999, en Charente-Maritime. Elle a été condamnée à huit ans d’emprisonnement en juin 2009 et libérée en mai 2010. L’affaire avait mis en lumière un phénomène jusqu’alors peu connu du grand public : le déni de grossesse.


    Source: lavoixdunord

Close