Changement climatique

Madagascar : le bilan du cyclone Ava monte à 51 morts

Le bilan provisoire après le passage du cyclone Ava, qui a frappé Madagascar le vendredi 5 et samedi 6 janvier dernier, a monté à 51 décès, 22 portés disparus et 161 328 sinistrés, selon une mise à jour, rendue publique dimanche, par le Bureau National de Gestion des risques et catastrophes (BNGRC).

A Antananarivo et dans les périphéries, les sites d’hébergement des sinistrés ont tous été libérés depuis la fin de la semaine. Précédant le cyclone Ava, le cyclone Enawo avait déjà frappé la Grande île au mois de mars 2017 en faisant 81 morts et 430 000 sinistrés.

Après le cyclone Ava, une tempête tropicale modérée dénommée Berguitte est localisée à 1450 km à l’Est de Toamasina dans la matinée, selon le service de la météorologie de Madagascar.

 

Pour le moment, Madagascar est hors de danger puisque les menaces pèsent davantage sur les îles sœurs de Madagascar à savoir Maurice et la Réunion.

«Aucun impact sur la météo dans la Grande île pour les 5 prochaines jours», rassure – t – on du côté du service de la météorologie.

Néanmoins, la précaution est de mise pour le BNGRC qui vient de dépêcher deux équipes, dimanche, à 3h à destination de Farafangana (dans le Sud – est) et Ambanja (dans le Nord) pour appuyer les autorités locales et les comités locaux de gestion des risques et des catastrophes dans la coordination des activités de préparation.

Ce, en prévision de l’arrivée probable de Berguitta dans le Sud-est ainsi qu’à un éventuel passage de ce mauvais temps dans le Nord et Nord-ouest de Madagascar.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close