économieinternet

Kodak annonce la création de sa cryptomonnaie et lance une ICO

Il n’y a plus aucun doute, la cryptomonnaie et sa technologie sous-jacente, la Blockchain ont trouvé leur place dans le monde moderne. La preuve, de grosses entreprises se bousculent pour les adopter, la dernière en date est Kodak, qui s’apprête à lancer sa propre cryptomonnaie portée par une ICO.

Kodak se met à la tendance blockchain

La réputation de l’entreprise Kodak n’est plus à faire puisqu’elle fait partie des leaders de la photographie, et ce, depuis sa création dans les années 1880. Évolution oblige, elle se doit de se développer vers les nouvelles technologies afin de se diversifier, comme vient de faire la plateforme de messagerie Telegram. C’est pourquoi le géant américain a à son tour décidé de se lancer dans l’univers de la cryptomonnaie.

Kodak vient en effet d’annoncer la création de sa nouvelle plateforme baptisée KodakOne, qui sera basée sur la technologie tendance du moment, la Blockchain. Servant surtout à protéger les photographes et artistes, cette plateforme permettra aux utilisateurs la gestion d’images et des droits d’auteurs. Chaque utilisateur pourra enregistrer ses œuvres sur KodakOne et gérer lui-même les autorisations sur la plateforme.

 

En plus d’être un dispositif de gestion d’images, la plateforme KodakOne aura également sa cryptomonnaie associée, le KodakCoin. Cette dernière sera notamment utilisé comme moyen de paiement des photographes et artistes qui, une fois leurs œuvres sous licence, recevront des devises numériques Kodak.

Une bonne nouvelle pour les photographes

Pour le développement aussi bien de KodakOne que de KodakCoin, Kodak a fait appel à Wenn Digital. Selon le PDG de Kodak, Jeff Clarke, il s’agit là d’une très bonne nouvelle pour les photographes qui recherchaient depuis longtemps un moyen efficace pour la protection de leurs œuvres.

Jeff Clarke a expliqué via un communiqué :

« Pour beaucoup dans l’industrie de la technologie, blockchain et cryptomonnaie sont des mots à la mode, mais pour les photographes qui ont longtemps lutté pour contrôler leur travail et son utilisation, ces mots à la mode sont les clés pour résoudre ce qui semblait un problème insoluble. »

Le PDG n’a pas hésité à vanter le mérite du projet en ajoutant :

« Kodak a toujours cherché à démocratiser la photographie et à rendre la licence équitable pour les artistes. Ces technologies offrent à la communauté de la photographie un moyen innovant et facile à faire. »

Une ICO qui fait du bien à l’action Kodak

On tient à préciser que le projet KodakCoin sera financé par une ICO, une levée de fonds qui commencera le 31 janvier prochain et qui sera réservée aux investisseurs de quelques pays dont les États-Unis, le Canada ou le Royaume-Uni.

Depuis l’annonce du projet, l’action Kodak a tout simplement explosé sur le marché boursier, avec un bond de plus de 119% enregistré à Wall Street. Voilà de quoi redonner des couleurs à la société emblématique qui avait déclaré faillite en 2012.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close