économieinternet

Bitcoin, Ripple, Ethereum : la Corée veut les bannir, le marché des cryptomonnaies perd 100 milliards $ de valeur !

Le Bitcoin, le Ripple et l’Ethereum viennent de s’effondrer suite à une annonce du gouvernement sud-coréen. Le pays asiatique souhaite bannir tous les échanges de crypto-monnaies sur son territoire. Suite à cette déclaration formulée au matin du 11 janvier 2018, le marché mondial des crypto-monnaies dans son ensemble a perdu plus de 100 milliards de dollars de valeur en quelques heures.

Catastrophe pour le petit monde des cryptomonnaies. Dans le cadre d’une conférence de presse organisée ce 11 janvier 2018 ce matin, le ministre de la justice sud-coréen Park Sang-ki a annoncé que la Corée du Sud allait voter une loi pour interdire toutes les transactions de monnaies virtuelles sur son territoire. Le gouvernement s’inquiète face à ce nouveau phénomène, et préfère tout simplement bannir les échanges de crypto-monnaies.

 

Bitcoin, Ripple, Ethereum : un vent de panique souffle sur les investisseurs

Suite à cette annonce, un vent de panique a soufflé sur les investisseurs. Le prix du Bitcoin en Corée du Sud a chuté de 2000 dollars, et son prix mondial sur le GDAX a aussitôt chuté de 12% avant de rebondir dans les heures suivantes.

Les monnaies alternatives (altcoins) ont été touchées encore plus violemment. Le prix mondial de l’Ethereum a chuté de 9%, et le Ripple a directement chuté de 50%. Selon CNBC, le marché mondial des cryptomonnaies dans son ensemble a perdu 106 milliards de dollars en quelques heures.

Face à cet effondrement dramatique, la Corée du Sud a tenu à préciser que la loi n’a pas encore été finalisée. Avant d’être instaurée, cette loi devra passer par tout le processus législatif et être votée par l’Assemblée Nationale. Il faudra donc plusieurs mois avant qu’elle ne soit effective. Quoi qu’il en soit, il en faut peu pour les spéculateurs s’affolent, et les conséquences peuvent être chaotiques. Une preuve de plus que les cryptomonnaies risquent de vous ruiner. Pour rappel, la Chine est le seul pays à avoir banni les échanges de crypto-monnaies.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close