À LA UNEpolitique

Erdogan: Ankara et Moscou ont une approche similaire sur Jérusalem

Ankara et Moscou ont une approche similaire concernant la question de Jérusalem, a déclaré, lundi, le président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan.

Le chef de l’État turc a accueilli son homologue russe, Vladimir Poutine, lundi soir, au Palais présidentiel à Ankara.

Les deux présidents ont animé un point de presse conjoint au terme de leurs entretiens qui ont duré une heure.

Erdogan a rappelé que la décision des États-Unis d’Amérique de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël a suscité de vives critiques dans le monde entier.

«Nous avons constaté que nous avons, avec Mr Poutine, une approche similaire à l’égard de la question de Jérusalem, et nous sommes convenus de garder le contact sur ce sujet», a fait savoir Erdogan.

 

Il a fait remarquer que quatre palestiniens sont tombés en martyr et des milliers d’autres ont été blessés, lors des manifestations qui ont eu lieu après cette décision dans les Territoires palestiniens occupés, manifestations violemment réprimées par les militaires israéliens.

Ainsi, Erdogan a reproché à Israël de «saisir l’occasion, avec les récents développements, pour intensifier la pression et la violence contre les Palestiniens».

«Aucune personne, ayant des valeurs morales, une conscience et des principes, ne peut ignorer ces meurtres», a martelé le président turc.

Erdogan a en outre souhaité qu’un message très fort soit transmis, au sujet de Jérusalem, à l’issue du Sommet de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) prévu pour le 13 décembre courant, à Istanbul.

Le président turc a ajouté qu’il a discuté avec son homologue russe, de la question syrienne et des démarches supplémentaires à entamer pour faire avancer le processus politique.

«Nous nous réunirons une deuxième fois à Sotchi, le plus rapidement possible», a-t-il fait savoir.

De plus, Erdogan a assuré que «les responsables se réuniront cette semaine pour clarifier la question de l’achat du système russe de défense aérienne S-400».

Rappelant qu’il s’est réuni la huitième fois avec Poutine, Erdogan s’est félicité du dialogue étroit engagé entre Ankara et Moscou.

«Le volume des échanges commerciaux entre nos pays a augmenté de 30% les dix premiers mois de 2017, a-t-il précisé.

« En 2017, 4,5 millions de touristes russes ont visité la Turquie jusqu’à présent. Ces chiffres augmenteront certainement en 2018. La coopération entre la Turquie et la Russie se renforce de jour en jour. Nous nous réjouissons du climat de travail harmonieux au niveau politique », a-t-il conclu.

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close