À LA UNEpolitiquereligionterrorisme

Aung San Suu Kyi remporte le prix de l’islamophobie à Londres

La commission islamique des droits de l’Homme (siège à Londres) a annoncé les lauréats des prix de l’islamophobie pour cette année, dans un spectacle humoristique visant à mettre fin au phénomène de l’islamophobie.

Les noms des gagnants, annoncés dimanche par la commission, ont été classés en trois listes, la première au niveau du Royaume-Uni, la deuxième au niveau international et la troisième au niveau des médias.

La liste britannique a inclus l’activiste de l’extrême droite, Tommy Robinson, tandis que la dirigeante du Myanmar, Aung San Suu Kyi, a remporté le premier prix au niveau international, pour son silence à l’égard des massacres commis par l’armée de son pays contre les musulmans Rohingyas à Arakan.

Le président américain Donald Trump a, pour sa part, remporté le deuxième prix au niveau international, suivi par la leader du parti français « Front National », Marine Le Pen.

Dans la catégorie des médias, la chaîne américaine « Fox News » a gagné le premier prix, suivi par le journal « Daily mail », en deuxième position et du journal « The Sun », en troisième position.

Les actes d’islamophobie, visant des musulmans, se sont accrus au Royaume-Uni, à la suite des attaques de Manchester et de Londres, survenues en mai et en juillet dernier.

Ces incidents se sont multipliés par 4, dans la semaine suivant l’attaque de Manchester, et sont passés de 3 à 20 incidents par jour, après l’attaque de Londres en juin dernier, selon des données officielles locales.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close