À LA UNEterrorisme

Attentat au Nord-Sinaï : Le bilan s’alourdit à 235 morts


Le bilan des victimes de l’explosion qui a eu lieu, vendredi, dans les environs d’une mosquée de la ville d’al-Arish, dans la province du Nord-Sinaï (nord-est de l’Egypte) s’est alourdi à 235 morts et 109 blessés, selon la télévision égyptienne officielle.

Il s’agit de l’attentat le plus sanglant de l’histoire de l’Egypte moderne.

L’attaque qui a ciblé une mosquée du quartier d’al-Rawdha dans la ville d’al-Arish, dans le nord-Sinaï, a fait 235 morts et 109 blessés, a indiqué la télévision égyptienne.

La même source avait précédemment fait état de 200 morts et de 130 blessés.

Le président Abdel Fattah Al-Sissi tient une réunion de la commission sécuritaire avec la participation des ministres de la Défense et de l’Intérieur, et des directeurs des Renseignements généraux et militaires, a noté l’agence, sans fournir de détails sur la réunion en question.

Plus tôt dans la journée, une source sécuritaire au Nord-Sinai avait annoncé à la presse qu’une explosion a eu lieu après la prière du vendredi, dans les environs d’une mosquée du quartier d’al-Rawdha de la ville d’al-Arish, dans la province du Nord-Sinaï.

De son côté, un témoin oculaire, ayant requis l’anonymat, a déclaré à Anadolu que la Mosquée du village d’al-Rawdha, qui compte une centaine d’habitants, est généralement fréquentée par les soufis.

Les villageois font leurs prières dans cette unique mosquée de la région, a-t-il ajouté, soulignant que l’explosion a été suivie par une rafale de tirs de la part d’éléments armés inconnus.

Aucune partie n’a pour l’heure revendiqué l’attaque, et ni le ministère de l’Intérieur ni l’armée n’ont publié de communiqué à ce sujet jusqu’à 15:40 GMT.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close