À LA UNEterrorisme

Attentat-suicide au Nigeria: Le Bilan s’alourdit à 50 morts

Cinquante personnes ont été tuées, mardi, dans un attentat-suicide contre une mosquée dans le nord-est du pays, dans la ville de Mobi de la province d’Adamawa au Nigeria, à la frontière avec le Cameroun.

« Un garçon de 17 ans s’est fait exploser à 5h20 heure locale (04h20 GMT) dans une mosquée après la prière de l’aube », a déclaré à Anadolu le porte-parole de la police locale Uthman Abu Bakr.

Le responsable nigérian a ajouté que «le nombre des morts a atteint 50 personnes, et ce bilan pourrait s’alourdir ».

Cependant, des responsables locaux ont affirmé, dans des déclarations médiatiques, que l’attaque porte l’empreinte du groupe Boko Haram «qui avait mené plusieurs attaques terroristes dans les villages et les villes du nord-est ».

Selon les données quasi-officielles, les attaques du groupé armé ont fait plus de 20 mille morts et contraint 2.6 millions d’autres à se déplacer, depuis 8 ans.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close