À LA UNEpolitique

L’Iran critique la déclaration de la Ligue arabe concernant ses ‘’ingérences’’ dans la région

Le ministère iranien des Affaires étrangères a fortement critiqué, lundi, la déclaration de la Ligue arabe émise par les ministres arabes des Affaires étrangères concernant «les ingérences de l’Iran » dans la région.

Hier dimanche, les ministres arabes des Affaires étrangères avaient tenu une réunion urgente, à la demande de l’Arabie saoudite, au siège de la Ligue arabe dans la capitale égyptienne le Caire pour discuter des «moyens de faire face aux ingérences iraniennes dans la région ».

L’agence de presse iranienne (IRNA, Officiel) a rapporté, citant le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi, que «le règlement des problèmes de la région ne se fait pas à travers la publication de déclarations sans importance».

Ghassemi a considéré que la déclaration de la Ligue arabe «est pleine de mensonges», soulignant que les politiques de son pays reposent sur «la mise en place de bonnes relations avec les pays de la région».

Il a noté que «son pays appelle l’Arabie saoudite à mettre fin à la politique de pression contre ses frères arabes au Liban, au Qatar et dans les pays de la région ».

Le Conseil des ministres arabes des Affaires étrangères avait décidé, hier dimanche, de recourir au Conseil de sécurité des Nations Unies quant au dossier des ingérences iraniennes, et de condamner le Hezbollah libanais, en plus d’interdire les chaînes satellitaires financées par l’Iran qui diffusent via les satellites arabes.

C’est ce qui ressort de la déclaration qui contient 14 points émise par le Conseil à la suite de la réunion tenue d’urgence au Caire et présidée par Djibouti.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close