À LA UNEpolitique

Ouverture du passage de Rafah sous la supervision de l’Autorité palestinienne

Les autorités égyptiennes ont ouvert, samedi, exceptionnellement pour trois jours dans les deux sens, et ce, pour la première fois en dix ans, les portes du passage frontalier de Rafah, entre la frontière égyptienne et la Bande de Gaza, selon des médias locaux.

Cette ouverture se fait sous la supervision de l’Autorité palestinienne représentée par le gouvernement de Consensus national.

Le gouvernement palestinien avait reçu les passages de la Bande de Gaza, en début du mois de novembre courant, dans le cadre de l’application de l’accord de réconciliation palestinienne dirigée par l’Egypte.

 

L’Autorité avait supervisé les passages de la Bande de Gaza depuis les événements de la scission palestinienne en juin 2007, où les employés appartenant à Hamas dirigeaient la partie palestinienne des passages.

Des médias locaux égyptiens ont rapporté, samedi, que l’ouverture du passage de Rafah a été effectuée dans les deux sens pour le passage des palestiniens bloqués et les cas humanitaires des deux côtés entre l’Egypte et la Bande de Gaza.

Aucun commentaire officiel des deux parties n’est disponible, tandis que l’ambassade palestinienne au Caire avait indiqué, jeudi dernier, que les autorités égyptiennes avaient décidé d’ouvrir le passage frontalier terrestre de Rafah samedi (aujourd’hui), dimanche et lundi pour les passagers dans les deux sens.

Le poste-frontière de Rafah, entre la Bande de Gaza à l’Egypte, est quasi-fermé par le Caire depuis le mois de juillet 2013, pour des raisons « sécuritaires » et n’est ouvert que de manière occasionnelle, pour les cas humanitaires.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close