À LA UNE

Une nouvelle secousse frappe le Nord de l’Irak

L’Instance de surveillance atmosphérique et sismique irakienne (gouvernemental) a indiqué, samedi, qu’une nouvelle secousse tellurique a frappé le nord du pays sans enregistrer de dégâts.

L’Instance a expliqué, dans un communiqué dont LPM News a eu copie, qu’ «une secousse de magnitude 4.4 sur l’échelle de Richter a frappé la région de Karmyan à 140 km dans le sud-est de la province de Souleimaniye, dans le nord du pays, son épicentre a été localisé à une profondeur de 84 kilomètres ».

Des témoins oculaires ont indiqué à Anadolu, par téléphone, que la secousse n’a fait aucun dégât, néanmoins elle a terrorisé les habitants qui sont sortis de leurs maisons.

Un tremblement de terre de magnitude 7,3 sur l’échelle de Richter avait frappé, dimanche dernier, le nord de l’Irak, à une profondeur de 23,2 kilomètres.

 

Le tremblement de terre a été ressenti dans de nombreuses provinces iraniennes et dans de vastes zones de l’Irak, ainsi que dans des régions de Turquie, d’Azerbaïdjan, d’Arménie, de Géorgie, d’Arabie saoudite, du Koweït et des Émirats arabes unis.

En Irak, 8 personnes ont été tuées et 535 autres ont été blessées, tandis que 407 personnes ont été tuées et des milliers d’autres ont été blessées en Iran.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close