À LA UNEpolitique

Erdogan en visite officielle au Koweït

Le président turc Recep Tayyip Erdogan est arrivé au Koweït en visite officielle à l’invitation de son émir Cheikh Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah.

A son arrivée à l’aéroport, Erdogan a été accueilli par le vice-premier ministre, ministre des Affaires étrangères du Koweït, Cheikh Sabah Al-Khalid Al-Hamad Al-Sabah, l’ambassadeur du Koweït à Ankara, Ghassan Al-Zawawi, et son homologue turque au Koweït, Ayşe Hilal Sayan Koytak.

Le président turc est arrivé au Koweït en provenance de la ville russe de Sotchi après une visite d’une journée au cours de laquelle il s’est entretenu avec son homologue Vladimir Poutine.

Erdogan est accompagné lors de sa visite au Koweït, par son épouse Emine Erdogan, le chef d’Etat-major Hulusi Akar, et les ministres des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, de la Justice, Abdulhamit Gul, de l’Economie, Nihat Zeybekci, de l’Energie et des ressources naturelles, Berat Albayrak et de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Elevage, Ahmet Esref Fakibaba.

La délégation turque comprend, également, le ministre de la Culture et du Tourisme turc, Numan Kurtulmuş, le ministre de la jeunesse et des sports, Osman Aşkin Bak, le ministre des Eaux et des Forêts, Veysel Eroğlu, et le ministre des Transports, des Affaires maritimes et de la Communication Ahmet Arslan.

Le porte-parole de la présidence turque, Ibrahim Kalin, avait déclaré, dimanche, que les pourparlers que mènera Erdogan au Koweït, aborderont « les relations commerciales bilatérales et la promotion de la coopération dans la construction, l’investissement, le tourisme, militaire, la défense, l’éducation et l’industrie».

« Le président turc achèvera sa tournée par une visite au Qatar, afin de participer à la troisième réunion du comité stratégique turco-qatari », a ajouté le porte-parole.

Et de préciser : «les pourparlers qu’Erdogan mènera au Koweït et au Qatar, se focaliseront sur l’échange de vues sur les questions régionales et les relations bilatérales, y compris les développements en Syrie et en Irak et dans la région du Golfe».

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close