À LA UNEpolitique

Kremlin : Trump et Poutine excluent l’option militaire en Syrie

La Présidence russe (Kremlin) a annoncé, samedi, que le président américain Donald Trump et son homologue russe Vladimir Poutine ont exclu l’option militaire pour la résolution de la crise en Syrie, et ont convenu que «la réparation de la crise s’effectuera dans le cadre des Pourparlers de Genève».

C’est ce qui ressort du communiqué du Kremlin, rapporté par l’agence Associated Press, à la suite de la rencontre entre les deux présidents dans la ville vietnamienne de Da Nang, en marge de la Réunion des dirigeants économiques de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC).

 

«Poutine et Trump ont, également, réitéré l’engagement de leurs pays dans la guerre contre Daech en Syrie jusqu’à la défaite finale de l’organisation terroriste », a indiqué le Kremlin.

Le document ajoute que «Moscou et Washington ont souligné leur souci de maintenir les canaux de communication entre eux afin de garantir la sécurité des forces américaines et russes en Syrie, en plus d’éviter tout danger qui pourrait émaner de Daech ».

Dans le même contexte, le Kremlin souligne dans le même communiqué «la poursuite du soutien de Trump et de Poutine accordé à l’accord sur les zones de désescalade en Syrie ».

«Les deux présidents américain et russe ont appelé les membres de l’ONU à renforcer leur aide humanitaire au profit de la Syrie », souligne la même source.

Lors du quatrième round qui s’était tenu les 3 et 4 mai 2017 à Astana, la Turquie, la Russie et l’Iran avaient décidé la mise en place de zones de «désescalade», dans les endroits où se déroulent les conflits les plus violents entre le régime et les opposants.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close