À LA UNEterrorisme

France/Terrorisme : trois mineurs condamnés à de la prison ferme


Trois mineurs français ont été condamnés mardi à des peines de prison ferme pour avoir discuté avec un «djihadiste» via la messagerie « Telegram », ont rapporté des médias français.

Le nom de Rachid Kassim revient dans de nombreuses affaires de djihadisme. Annoncé tué en Irak en début d’année, par une frappe de la coalition, il était surtout connu pour avoir utilisé la messagerie cryptée « Telegram » et entretenu des liens avec des jeunes français qu’il radicalisait à distance.

Trois mineurs de 14 et 15 ans, soupçonnés d’avoir entretenu des liens réguliers avec Kassim, viennent d’être condamnés par le tribunal pour enfants de Paris à 18 mois de prison ferme pour le meneur et 6 mois pour les deux autres. Seul le premier était resté en détention, alors que les deux autres avaient été admis dans un centre spécialisé d’après « l’Express ».

 

Ils avaient été interpellés au lendemain de l’assassinat du père Jacques Hamel le 26 juillet 2016, et revendiqué par Daesh. Abdelmalik Petitjean et Adel Kermiche, auteurs de l’assassinat, avait eux aussi, entretenu des liens très réguliers avec Rachid Kassim avant de s’en prendre au père Hamel à Saint Etienne du Rouvray.

Selon les informations d’Europe 1, ceux qui étaient surnommées « les bébés Kassim » auraient « évoqué de plus en plus clairement leur intention de passer à l’acte ».

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close