internet

Facebook: un succès certain, mais des abus inquiétants


Mais le réseau est aussi de plus en plus confronté à des problèmes d’ordre politique, notamment émanant d’institutions russes, qui usent et abusent de celui-ci.

Facebook, le réseau social leader sur le devant de la scène politique malgré lui

Facebook continue sa progression spectaculaire, alors que le réseau social n’est plus si jeune que cela, le réseau de Mark Zuckerberg connaît pourtant une croissancede 79% pour ses profits trimestriels, avec un chiffre d’affaires qui vient de connaître une hausse spectaculaire de 47%, grâce à ses espaces publicitaires.

 

Mais tout n’est pas rose pour Facebook, puisque la firme a dû se justifier devant le Congrès sur certains faits s’étant produits sur le réseau. Plusieurs responsables de Facebook ont donc dû se rendre devant plusieurs commissions, qui ne se sont pas gênées pour critiquer le site et certains de ses manquements.

Dans le viseur de ces commissions : le fait que Facebook ait laissé des mandataires russes utiliser et manipuler le réseau afin de dénigrer Hillary Clinton, de façon à la délégitimer. Ainsi, pas moins de 126 millions d’usagers américains ont été confrontés à ces messages diffamants, et cela pendant deux ans, Facebook n’ayant pas réellement pris la mesure du problème. Idem pour les fake news propagées en masse depis le réseau social.

De plus en plus de crises à gérer, dont certaines de nature politique

C’est dans cette perspective que Mark Zuckerberg a fait profil bas ces derniers temps, indiquant que « protéger notre communauté est plus important que maximiser nos profits ». Cela passe aussi pour le dirigeant du réseau par le recrutement de 20 000 personnes supplémentaires.

Ces dernières auront notamment pour mission d’identifier les manipulateurs politiques potentiels, ainsi que les criminels. Il s’agit donc pour Facebook d’en savoir un peu plus sur les intentions et l’identité de ces personnes, ce qui n’a pas constitué jusque-là le point fort de la plateforme.

En attendant, Facebook est un succès et tous les nouveaux services proposés marchent. Mais la firme a maintenant un enjeu de taille à surmonter : celui de sa réputation, ce que Mark Zuckerberg a promis de faire aux élus du Congrès.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close