À LA UNEpolitique

L’Emir du Koweït : La crise du Golfe pourrait connaitre de nouveaux développements

L’Emir du Koweït, Sabah al-Ahmad al-Jaber al-Sabah, a indiqué que la Crise du Golfe pourrait connaitre de nouveaux développements et a mis en garde contre les répercussions de l’escalade « gravement néfastes et destructirices pour la sécurité des pays du Golfe et de leurs peuples ».

C’est ce qu’al-Sabah a indiqué devant le parlement koweïtien, dans une allocution, considérée comme la plus pessimiste prononcée par l’Emir du Koweït, par rapport à la Crise du Golfe, qu’il tente de résoudre.

« Contrairement à nos attentes, la Crise du Golfe pourrait connaitre de nouveaux développements », a souligné al-Sabah.

Il a mis en garde, dans ce contexte, contre les répercussions de l’escalade, susceptible d’aboutir à des conflits régionaux et internationaux et à des résultats néfastes et destructeurs pour la sécurité des pays et des peuples du Golfe.

« La médiation du Koweït n’est pas une médiation classique. Nous sommes conscients des possibilités d’évolution de cette crise », a-t-il assuré, poursuivant que « nous ne sommes pas une tierce-partie, nous sommes une partie unique avec deux frères ».

 

L’Emir du Koweït a également assuré que le but de son pays est de réconcilier les parties de la crise, de restaurer « la maison du Golfe » et de la protéger contre l’effondrement.

« L’Histoire, les générations du Golfe, les générations à venir et les générations arabes n’oublieront pas ceux qui contribuent à l’escalade de la crise », a-t-il ajouté, mettant en garde contre l’effondrement du Conseil de Coopération du Golfe qui serait, selon lui, l’effondrement du dernier bastion de la Coopération arabe.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close