politique

Allemagne : Le parti de Merkel recule pour la première fois depuis 2 mois

Le parti présidé par la Chancelière allemande Angela Merkel, l’Union chrétienne-démocrate (CDU) a enregistré dimanche son premier recul dans les sondages depuis deux mois.

D’après le sondage réalisé par l’Institut d’enquête « EMNID » (privé) pour le Journal allemand «Bild», et publié dimanche, le CDU (centre-droit) a reculé d’un point, pour la première fois depuis deux mois, enregistrant 38% des intentions de vote, un mois avant les législatives prévues le 24 septembre prochain.

Depuis la fin de juillet dernier, le CDU n’a pas baissé sous 39% des intentions de vote, hormis au sondage du dimanche.

 

Le parti Social-démocrate (SPD, centre-gauche) n’a pas profité de cette baisse, et a également reculé d’un point par rapport au sondage du dimanche dernier, se contentant de 23% des intentions de vote.

Le Parti des « Verts allemands» (gauche) a également reculé d’un point par rapport au sondage du dimanche dernier enregistrant 7%.

De son côté, le Parti libéral-démocrate (FDP, centre-droit) et le Parti Alternative pour l’Allemagne (Afd, extrême droite) ont gagné un point chacun, en comparaison avec le sondage de la semaine dernière, atteignant respectivement 9% et 8%.

Cependant, le Parti de gauche n’a enregistré aucun changement, gardant les 9% de la semaine dernière, alors que des petits partis ont enregistré un total de 6%.

Le « Bild » n’a mentionné ni le volume de l’échantillon interrogé, ni la marge d’erreur.

Le sondage d’EMNID est des plus crédibles en Allemagne. Il est effectué chaque semaine durant la période précédant les élections.

Les législatives allemandes se tiendront lieu le 24 septembre. La Chancelière Merkel (ayant obtenu le pouvoir en 2005) espère briguer un 4ème mandat à la tête du gouvernement, alors que les «Sociaux-démocrates» dirigés par son rival Matin Schulz espèrent mettre fin au règne du CDU sur le gouvernement.

Merkel dirige actuellement une alliance gouvernementale composée du CDU et des Sociaux-démocrates.

Plus de 61.5 millions d’allemands ont le droit de voter aux législatives. L’Allemagne compte 82.6 millions d’habitants.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close