L’UE impose des sanctions à des personnalités syriennes

L’Union Européenne (UE) a décidé, lundi, d’imposer des sanctions à 16 personnes « qui ont contribué à développer et à utiliser des armes chimiques contre des civils en Syrie ».

La décision, prise par le conseil des relations extérieures de l’UE, indique que les nouvelles sanctions s’inscrivent dans le cadre de la lutte de l’union contre l’usage des armes chimiques.

Cette décision englobe le gel des avoirs financiers et l’interdiction de voyage à 8 éléments parmi les responsables militaires ainsi que 8 chercheurs qui collaborent avec le régime de Bachar al-Assad.

 

Les personnalités concernées par les sanctions ont contribué au développement et à l’usage d’armes chimiques contre des habitants civils en Syrie, comme le précise la décision de l’UE.

Un total de 255 personnes impliquées dans la répression violente exercée par Bachar al-Assad contre le peuple syrien, a été relevé indique l’UE, soulignant que ces personnes sont accusées de soutenir le régime syrien et d’en bénéficier, et que les fonds de 67 sociétés ont été gelés pour les mêmes raisons.

Il est prévu que les sanctions se prolongent jusqu’au 1er juin 2018.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*