Première visite de Donald Trump à Paris

Invité par le président français Emmanuel Macron au défilé du 14 juillet qui aura lieu sur les Champs-Elysées à Paris, le président américain Donald Trump est arrivé jeudi à Paris, selon les médias français.

Donald Trump et son épouse Mélania, ont atterri jeudi matin à l’aéroport de Paris Orly vers 8h30 locales. Ils séjourneront deux jours dans la capitale, et participeront au traditionnel défilé du 14 juillet marquant le centenaire de l’entrée des Etats-Unis dans la première guerre mondiale.

Le président français a justifié dans une déclaration au journal local « Ouest-France », l’invitation de son homologue américain en rappelant que les Etats-Unis sont « nos premiers partenaires en termes de renseignement, en termes de coopération militaire et en termes de lutte conjointe contre le terrorisme ». Ils sont également « un partenaire historique » avait-il ajouté.

Le séjour du président des Etats-Unis se caractérisera par sa participation au défilé du 14 juillet, à la tribune d’honneur auquel se joindront 200 militaires américains selon le journal français « Le Monde ».

 

Est prévu un programme chargé durant lequel Donald Trump assistera à une cérémonie militaire aux Invalides (Paris), visitera le tombeau de Napoléon, s’entretiendra au Palais de l’Élysée avant de dîner en couple, à la Tour Eiffel, d’après les mêmes supports.

Les premières dames, quant à elles, visiteront la Cathédrale Notre-Dame de Paris avant d’entamer une croisière sur la Seine, jeudi en fin d’après-midi.

Cette rencontre Macron-Trump se concrétisera par l’ouverture de dossiers politiques importants, alors que le président américain entretient des relations difficiles avec de nombreux pays, notamment en raison de sa tendance protectionniste au nom de « l’Amérique d’abord » et alors qu’il doit faire face à des accusations de collusion avec la Russie.

La lutte anti-terroriste et la collaboration occidentale contre l’organisation terroriste de Daech mais également l’après-Daech en Irak et en Syrie, seront également au coeur des discussions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*