Elysée : Un soldat français « accidentellement tué » au Mali

L’Élysée a annoncé dimanche soir « la mort accidentelle » la nuit précédente d’un soldat français « lors d’une opération aéroportée » au Mali, ont rapporté des médias français.

« Le président de la République a appris avec tristesse la mort accidentelle la nuit dernière au Mali d’un soldat du 1er régiment de chasseurs parachutistes de Pamiers lors d’une opération aéroportée effectuée dans la région d’Almoustarat », au nord de Gao, a déclaré la présidence dans un communiqué diffusé dimanche, cité par « Europe 1 ».

L’Élysée s’est refusé à donner toute précision sur les circonstances de ce décès, a indiqué le site français.

Citant le communiqué de l’Elysée, « Europe 1 » rapporte qu’ Emmanuel Macron a « exprimé sa confiance et sa fierté aux militaires français qui combattent avec courage les groupes armés terroristes au Sahel » et « réitéré le soutien de la France au Mali et à la force des Nations Unies pour la mise en oeuvre de l’accord de paix ».

Cinq soldats maliens ont trouvé la mort et huit autres blessés dans une attaque armée qui a visé samedi un poste de l’armée dans la région de Tombouctou( Nord).

Le Nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 entre les mains de groupes extrémistes liés à Al-Qaïda. Chassés en grande partie, par des forces internationales déployées à cet effet, les extrémistes continuent à sévir dans la région et des zones entières échappent toujours au contrôle des forces maliennes, françaises et de l’ONU, elles sont régulièrement visées par des attaques meurtrières.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*