Législatives : Vers un taux d’abstention record au second tour

L’abstention finale au second tour des Législatives françaises, tenues dimanche, devrait s’élever à 56,6%, un record historique depuis 1958 et les débuts de la Ve République, selon une estimation de l’Institut de sondage « Ipsos/Sopra Steria » pour les comptes de France Télévisions, Radio France, Le Point, France 24 et la chaîne parlementaire.

En 2012, la France avait enregistré un taux inédit d’abstention au second tour avec 44,6%. Si cette estimation se confirmait, un nouveau record serait établi.

S’appuyant sur le taux de participation fourni par le ministère de l’Intérieur à 17 heures (15h GMT), IPSOS table sur une hausse de l’abstention par rapport au 1er tour des Législatives (51.3%).

Ce chiffre confirme également la tendance depuis le scrutin législatif de 2002 ; c’est que le second tour mobilise toujours moins de monde.

Si l’estimation Ipsos/Sopra Steria se confirme, ce second tour marquera le taux d’abstention le plus élevé à des élections législatives, depuis 1958 et les débuts de la Ve République.

Certains bureaux de vote ont déjà fermé à 18 heures tandis que les grandes villes attendent 20 heures pour clôturer le scrutin le moins mobilisateur.

Le parti du président fraîchement élu, Emmanuel Macron, a dominé le premier tour du 11 juin courant, avec 32,32% des suffrages exprimés, devançant ainsi la droite (21,56%) et le Front National (FN) de Marine Le Pen (13.2%).

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*