La cyberattaque mondiale freinée grâce à un jeune internaute

Il n’a que 22 ans, il est britannique, et a réussi à sauver la planète informatique d’une cyberattaque mondiale pour moins de dix euros : le prix d’achat d’un nom de domaine.

Il n’a que 22 ans, il est britannique, et a réussi à sauver la planète informatique d’une cyberattaque mondiale pour moins de dix euros : le prix d’achat d’un nom de domaine.

Ce jeune homme, dont le Daily Mail affirme avoir identifié comme Marcus Hutchins, a l’habitude d’acheter ce genre d’adresse, et le fait régulièrement car ça fait partie de son métier : chercheur en sécurité informatique spécialisé dans les logiciels malveillants. Son nom virtuel est @malwaretechblog, et il ne veut rien dire de sa vie si ce n’est qu’il a arrêté tôt l’école, a appris l’informatique sur le tas et travaille pour la société Kryptos Logic.

Capture écran du site du Daily Mail Capture écran du site du Daily Mail © Radio France / Daily Mail

Quand il voit passer un nom de domaine au code un peu bizarre, il sort donc le porte-monnaie. Alors que les réseaux spécialisés sont en plein émoi, on craint que cet achat ne fasse repartir de plus belle le virus qui se propage à une vitesse jamais observée auparavant. Finalement, ce réflexe a sauvé la vie de milliers d’ordinateurs, car le nombre d’infections a depuis diminué partout dans le monde.

Un héros pour les médias

Le petit génie est en train de devenir un héros, sollicité depuis ce week-end par tous les médias, ce qui lui permet d’ironiser sur son quart d’heure de gloire : « Je vais bientôt trouver des journalistes jusque dans mon frigo » écrit-il.

(« Si tu trouves que j’ai mis du temps à répondre toute la journée…)

Sa note de blog s’intitule, avec humour : « Comment stopper par accident une cyberattaque mondiale ? »:

Habitué à traquer les cyberattaque dans l’ombre, il se retrouve dans la lumière et prévient : si on ne met pas régulièrement à jour son ordinateur, d’autres attaques toujours plus virulentes interviendront.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*