France/ La Réunion: Deux policiers et un suspect blessés lors d’une opération anti-terroriste

Deux policiers du groupe d’intervention de la police nationale (GIPN) de l’île de La Réunion ont été blessés, jeudi matin, dans une opération anti-terroriste, selon la préfecture de ce département d’outre-mer français.

Dans un message sur Twitter, ladite préfecture a, par la même occasion, salué « l’engagement et le professionnalisme » des deux fonctionnaires.

L’opération de police visait à arrêter un homme soupçonné d’apologie du terrorisme sur Internet et signalé sur la plateforme de la police judiciaire Pharos, qui permet à tout internaute de prévenir les autorités d’un contenu en ligne illicite.

A six heures du matin, des policiers du GIPN (Groupe d’intervention de la Police Nationale) et de la sûreté se sont rendus à Saint-Benoît dans l’est de l’île pour interpeller l’individu, lorsqu’ils ont été accueillis par des tirs de fusils de chasse.

Les policiers ont riposté, blessant grièvement le suspect de 21 ans. Deux agents ont été blessés dans l’échange de tirs, l’un au bras et l’autre à la main.

Les enquêteurs ont trouvé au domicile du suspect, né en 1995, des produits pouvant servir à la fabrication d’explosifs. Le parquet anti-terroriste de Paris a été saisi de l’affaire, et des perquisitions sont toujours en cours au domicile du jeune homme qui vivait avec sa mère.

La Réunion est une île de l’ouest de l’océan indien et est devenue une colonie française à partir de 1710.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*