Les Etats-Unis mettent en garde l’Iran contre toute « provocation »

Le Secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson a critiqué, mercredi, les « provocations actuelles et alarmantes » de l’Iran, annonçant une « révision complète » de la politique des Etats-Unis envers ce pays du Moyen-Orient.

« L’Iran est le premier Etat parrain du terrorisme dans le monde et est responsable de l’intensification de multiple conflits et de saboter les intérêts des Etats-Unis dans des pays tels que la Syrie, le Yémen, l’Irak et le Liban, et continuent de soutenir des attaques contre Israël » a déclaré Tillerson dans une déclaration au journalistes à Washington D.C.

« Un Iran non contrôlé a le potentiel de prendre le même chemin que la Corée du Nord et d’emmener le monde avec lui », a ajouté le chef de la diplomatie américaine.

L’Iran et les principales puissances mondiales, dont les Etats-Unis, ont conclu, en 2015, un accord destiné à freiner les ambitions nucléaires de l’Iran, en échange d’un assouplissement des sanctions économiques à son encontre.

Les déclaration de Tillerson ont été faites quelques heures après que le Département d’Etat a confirmé que l’Iran continue de respecter les causes de l’accord.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*