Les Etats-Unis boycottent une session du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU sur la Palestine

Les Etats-Unis ont boycotté, lundi, une session du Conseil des droits de l’Homme des Nations Unies sur la Palestine et d’autres territoires arabes occupés, l’estimant partiale envers Israël.

« Les Etats-Unis voteront contre toute résolution présentée dans le cadre de ce sujet à l’ordre du jour et encourage d’autres pays à en faire de même » a déclaré le porte-parole par intérim du Département d’Etat des Etats-Unis, Mark Toner.

Toner a estimé que « il n’est pas dans les intérêts du Conseil de cibler un seul pays de manière déséquilibrer ».

L’ONU a accusé mercredi, Israël d’imposer un « régime d’apartheid » au peuple palestinien. C’est la première fois que les Nations Unies formulent une accusation de ce type à l’encontre d’Israël.

Toner a, pour sa part, accusé l’organisation internationale d’avoir un « parti pris de longue date contre Israël ».

Les Palestiniens tiennent à ce qu’Israël se retire aux frontières du 4 juin 1967 pour établir un Etat indépendant avec comme capitale Jérusalem-Est.

Israël a occupé Jérusalem-Est durant la Guerre des Six jours en 1967. Il a, par la suite, unilatéralement annexé la ville en 1980, la revendiquant comme « capitale unifiée et éternelle de l’Etat juif ».

Le droit international considère la Cisjordanie et Jérusalem-Est comme des «territoires occupés», et juge toute construction de colonie israélienne sur ces terres « illégale ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*