Erdogan: « Des magouilles nous ont empêchés d’organiser les JO »

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a accusé les instances internationales de « magouiller » lors de la décision concernant l’attribution de l’organisation des Jeux Olympiques (JO).

Le Chef de l’Etat s’exprimait, lundi, lors du Deuxième Sommet du Football organisé à Istanbul par la Fondation de l’Union des Clubs de Turquie.

Il a très sévèrement accusé les « décideurs » de ne pas être honnêtes au moment d’attribuer à un pays l’organisation des JO.

« Ils ne nous ont pas permis d’organiser les Jeux Olympiques alors que nous le méritions, mais nous savons très bien quelles magouilles ont lieu là-bas. Ils ont accordé l’organisation des jeux à des pays qui les ont déjà organisés dans le passé. J’ai été personnellement témoin des magouilles qui existent dans l’attribution des JO », a-t-il affirmé.

« Malgré cela, nous avons réalisé d’énormes projets pour pouvoir accueillir ce type de manifestations et pour former nos sportifs. Depuis 2003, notre pays a accueilli 659 manifestations sportives internationales de tout genre. En réalité, nous avons fait nos preuves dans ce domaine », a-t-il poursuivi.

Le Président turc a longuement énuméré les grands projets réalisés par le gouvernement dans le domaine du sport et des infrastructures sportives ces 15 dernières années.

« Après la proclamation de la République (1923), jusqu’en 2002, 1575 complexes sportifs ont été construits dans notre pays. Ces 14 dernières années, nous avons ajouté à cela 1924 nouveaux complexes. Nous ne possédions que 12 pistes d’athlétisme, aujourd’hui nous en avons 52 et 10 autres sont en construction. Le nombre de terrains synthétiques de football est passé de 578 à 3 238. Nous avons construit 78 piscines olympiques et paralympiques supplémentaires. Le nombre de salles de sport est passé de 372 à 825 », a-t-il expliqué.

Il est aussi revenu sur la construction et la modernisation des stades de football.

« Notre pays avait construit 277 stades jusqu’en 2002, si on peut appeler ça des stades pour la plupart. Nous avons construit dans de nombreuses villes des stades ultra-modernes que beaucoup de pays nous envient. Nous avons entrepris l’édification de 30 nouveaux stades. Neuf sont achevés, 15 sont en cours de construction et 6 autres sont au stade d’appels d’offres. La capacité totale de ces stades est de 720 mille places », a-t-il encore fait savoir.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*