Israël condamne la décision d’Abbas de décorer Rima Khalaf

Israël a condamné, dimanche, la décision du président palestinien, Mahmoud Abbas, de décerner la plus haute distinction à Rima Khalaf, l’ancienne Secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie occidentale (CESAO).

Ofir Gendelman, le porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu auprès des médias arabes, a indiqué, dans un communiqué dont Anadolu a eu copie, que son pays « condamne fermement la décision du président palestinien. »

Il a déclaré que la Médaille d’honneur est décernée à la Secrétaire exécutive, après qu’elle ait « publié un rapport mensonger sur Israël », notant que le document a été « rejeté par le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, qui a appelé à son retrait ».

Décerner la Médaille d’Honneur à Khalaf constitue une « preuve supplémentaire que non seulement Abbas soutient des éléments extrémistes, mais qu’il a également lancé une guerre diplomatique contre Israël», a noté Gendelman.

«Cette politique palestinienne est dévastatrice pour le processus de paix » a relevé le porte-parole israélien.

Le président palestinien, Mahmoud Abbas avait déclaré, samedi, que la plus haute distinction palestinienne sera décernée à l’ancienne responsable des Nations Unies, Rima Khalaf, pour sa courageuse position en faveur des Palestiniens.

Khalaf a démissionné vendredi de son poste de Secrétaire exécutif de la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie occidentale (CESAO) après que le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, l’ait contrainte à retirer un rapport qualifiant Israël de régime d’apartheid.

Le rapport publié mercredi dernier, avait conclu qu’Israël a établi un système d’apartheid contre le peuple palestinien dans son ensemble.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*