Norvège : Les mariages entre humains et animaux bientôt légalisés sous certaines conditions

La Norvège s’apprête à légaliser les unions maritales entre humains et animaux de compagnie (sont exclus les animaux de brousse, les insectes, les volatiles et les animaux marins) . Nous avons rencontré Barbarä, une jeune femme de 23 ans qui sera la première à célébrer une union zoocontractuelle.

Barbarä Trüdlosmek semble ravie de nous présenter son futur époux : Rudolf, un doberman abandonné qu’elle a recueilli dans un refuge pour animaux en janvier 2015 et avec qui elle prétend être liée par un amour sincère et réciproque. Ils se marieront dans trois mois. Même si nous ne sommes pas certain que Rudolf ait bien compris les tenants et aboutissants de son consentement à l’éclairage contestable, Barbarä  tient à nous rassurer :

« Rudolf et moi on communique à notre façon. Il comprend ce qui se passe et l’importance de l’union que nous allons célébrer, il ne la comprend pas comme vous et moi, certes, mais il la comprend … D’ailleurs il a déjà choisi son témoin : César, un yorkshire de 8 mois, qui prend son rôle très au sérieux. «

Et la sexualité ?

Pendant de longues minutes la jeune femme a tenté de nous convaincre du bien-fondé de son mariage contre nature, de toutes les difficultés que son couple à rencontré, etc etc … mais elle est beaucoup moins loquace quand nous l’interrogeons sur sa sexualité :

« Ce que Rudolf et moi faisons au lit ou au panier ne vous regarde pas ! Vous savez, je ne suis pas très portée sur la chose, et mon futur époux s’en accommode très bien ! Nous avons une intimité de couple, comme tous les couples, et le principe de l’intimité c’est que c’est quelque chose d’intime dont je n’ai pas à vous parler. »

Ok ok, curiosité mal placée de notre part, il est vrai. Mais ce sont des réflexes de journalistes. Elle ne va quand même pas nous faire la morale en plus ?

Rudolf Trüdlosmek, 1er chien à porter le nom de famille d’un humain

Rudolf n’ayant pas de nom de famille légal, c’est Barbarä qui lui donnera le sien, comme la loi Norvégienne le prévoit depuis la fondation du royaume.

Important : Les articles relatés dans la catégorie (insolite) il sont faux et rédigés dans un but humoristique.

Un commentaire

  1. Dans ces conditions la maman peut se marier avec son garçon adoptif

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*