Trump prend 3 médicaments dont un pour les cheveux, a révélé son médecin

Le président américain Donald Trump, âgé de 70 ans, prend un médicament pour stimuler la pousse des cheveux, a révélé son médecin depuis 38 ans, Harold Bornstein, au New York Times.

Le médicament, la finastéride (Propecia), de la classe dite des inhibiteurs de la 5 alpha-réductase de la testostérone, bloque l’action de la testostérone sur les follicules du cuir chevelu. Il permet de ralentir la perte des cheveux d’origine hormonale chez l’homme.

Ce médicament est indiqué dans le traitement et le contrôle de l’hypertrophie bénigne (c’est-à-dire non cancéreuse) de la prostate (HBP).

Cette divulgation semble résoudre l’énigme de la raison pour laquelle M. Trump a un très faible niveau d’antigène prostatique spécifique, ou PSA, un marqueur pour le cancer de la prostate, qui avait amené des urologues américains à supposer qu’il devait avoir déjà subi un traitement pour le cancer de la prostate.

Donald Trump prendrait aussi deux autres médicaments : des antibiotiques pour contrôler la rosacée, un problème de peau, et une statine contre le cholestérol et les lipides sanguins élevés. Il prendrait aussi une aspirine quotidiennement pour prévenir le risque de crise cardiaque.

Les fonctionnaires de la Maison Blanche ont refusé de commenter les informations fournies par le Dr Bornstein, et n’ont pas voulu indiquer s’il était toujours le médecin de M. Trump, indique le quotidien.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*