Fake News : : Facebook va travailler avec les journalistes

Accusé, durant la campagne présidentielle américaine, d’avoir été le lieu de partage et propagation de fausses informations qui auraient permis, entre autres, l’ascension de Donald Trump, Facebook a réagi. Il a annoncé un projet majeur pour réduire le risque que des fausses informations deviennent virales sur le réseau social.

Depuis les accusations, Facebook et les autres géants du net ont déjà annoncé plusieurs mesures, notamment concernant la vérification de la véracité des informations. Le groupe de Menlo Park veut aller plus loin, avec le Facebook Journalism Project.

Facebook lance le Facebook Journalism Project

Dans un post sur le blog officiel de Facebook publié par Fidji Simon, directeur produit du groupe de Menlo Park, a été annoncé le nouveau projet de Facebook pour lutter contre les fausses infos, les hoax et les intox : le Facebook Journalism Project. Facebook ne va pas se lancer dans la création d’une agence de presse, mais va travailler avec le secteur pour améliorer la qualité des informations postées sur le site.

En travaillant en partenariat avec les journalistes et les éditeurs, Facebook espère développer de nouvelles solutions, de nouveaux produits, mais également de nouveaux outils pour les journalistes et pour le public. Un échange à double sens : les journalistes et les professionnels du secteur auront ainsi de nouveaux outils et Facebook pourra améliorer ses algorithmes et déceler plus facilement les fausses informations.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*