Mali: 5 militaires tués dans l’explosion d’une mine

Cinq militaires maliens ont été tués et deux autres blessés, mercredi, dans l’explosion d’une mine dans le Centre du pays.

L’engin explosif a sauté au passage du véhicule militaire dans la région de Ségou, vers 10H30 du matin (GMT), a précisé Abdoulaye Dicko, officier de l’armée malienne, contacté par LPM News.

La patrouille militaire qui a fait l’objet de cette « attaque terroriste » était chargée de la sécurisation du tronçon Macina-Diafaarabé, a ajouté une source du ministère malien de la Défense qui a souhaité garder l’anonymat en attendant la publication d’un communiqué officiel.

L’attaque n’a pas été revendiquée alors que cette zone est connue pour abriter des éléments des Forces de Libération du Macina d’Amadou Kouffa, un groupe proche du groupe terroriste Ansar Dine, lui-même lié à Al-Qaïda au Maghreb Islamique (AQMI).

Ces groupes sont actifs dans le Centre et le Nord du Mali où ils procèdent à des attaques sporadiques visant l’armée malienne ou les forces internationales.

Ces attaques, rajoutées aux tensions inter-communautaires récurrentes, hypothèquent le processus de paix dans ce pays qui a connu en 2012 une insurrection de groupes extrémistes et indépendantistes.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*