Le régime syrien reconnait l’infiltration de Daech par ses services de renseignement

Le régime syrien a avoué que le service de renseignement s’est infiltré dans Daech et l’a orienté.

Khaled Abboud, Secrétaire général du Parlement syrien contrôlé par le parti Baas du président Bachar al-Assad, a fait part, dans une émission diffusée par la téléivison d’Etat, des relations du régime avec l’organisation terroriste Daech.

Proche d’al-Assad, le député Abboud a déclaré: «Je vous pose une question. Où est Daech? Où est al-Nosra? Où sont les autres groupes djihadistes? Ils sont autour de Damas. Mais pourquoi des attentats ne surviennent pas à Damas, contrairement à certaines villes en Turquie? Je vous l’avais dit précédemment. Les institutions sécuritaires en Syrie, les services de renseignement ont su s’infiltrer dans ces réseaux.»

Selon Abboud, rien ne pourra arrêter ce qui se passe en Turquie.

«Le seul moyen, c’est de coopérer avec les institutions sécuritaires de la Syrie, a estimé le député. Regardez les attentats qui visent les forces de sécurité en Jordanie. L’État syrien dispose d’informations importantes concernant les événements survenus en Jordanie et en Turquie.»

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*