Travail : les femmes sont plus stressées que les hommes

Les femmes souffrent de niveaux de stress, d’anxiété et de dépression liés au travail beaucoup plus élevés que les hommes. Ce constat est dressé par une psychiatre britannique du Centre Priory de Londres, le docteur Judith Mohring. Elle se base sur son expérience avec ses patientes ainsi que sur les chiffres de le Health and Safety Executive, l’autorité britannique d’inspection du travail.

D’après ces données, rapportés par le site du Guardian, les femmes âgées de 25 à 54 ans sont plus stressées que leurs collègues masculins, avec un pic chez les 35-44 ans. Le manque de management, la différence de salaire avec les hommes, la pression constante, le sexisme en entreprise, le manque de soutien, la nécessité de trouver sa place en tant que femme et les besoins des enfants ou des parents âgés, voire les deux, à la maison, les épuise.

Plus de flexibilité

D’après le Health and Safety Executive, environ 200 000 hommes ont signalé du stress au travail ces trois dernières années contre 272 000 femmes. Ce qui signifie que les femmes sont 1,4 fois plus à risque de stress, d’anxiété et de dépression que les hommes. Les experts en statistique indiquent que ces chiffres « représentent une tendance qui s’est stabilisé ces dernières années ».

Judith Mohring ajoute que les données prouvent qu’il reste encore beaucoup de travail à faire pour l’égalité des femmes dans le milieu professionnel. La psychiatre interpelle les entreprises pour qu’elles proposent aux femmes un travail plus flexible, une meilleure sécurité de carrière et des possibilités de progression au sein du groupe.

Source

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*