L’intelligence extraterrestre, sous nos pieds?

Et si l’intelligence extraterrestre existait partout?…

Un scientifique de l’Université Columbia considère que, probablement, la vie intelligente des autres mondes, dont la recherche passionne l’humanité, s’est dissimulée dans notre monde physique et que les gens ne peuvent pas la voir rapporte Sputnik.

Les lois de la physique ne sont pas celles qui nous semblent. Il n’est pas exclu que l’Univers fonctionne grâce à une intelligence de civilisation extraterrestre qui serait parfaite à un tel point qu’elle se serait déplacée dans la sphère quantique se cachant du monde connu de l’être humain.

Caleb Scharf, directeur de l’Astrobiologie au sein de l’Université Columbia, a supposé que l’existence d’une vie intelligente puisse résoudre plusieurs grands secrets de l’Univers. Par exemple, elle pourrait expliquer pourquoi il n’est pas possible de trouver des preuves de vie extraterrestre au-delà de la Terre.

« Probablement que la vie ne se manifeste pas seulement en apparence. Peut-être, elle est autour et incrustée dans ce que l’on prend comme donné, en notre réalité… Autrement dit, la vie peut exister au-delà des formules. Elle peut être elle-même », a écrit M. Scharf dans la revue Nautilus.

Ces soupçons sont nés suite à l’étude de la base de données sur la matière noire. Selon le scientifique, le décalage entre les modèles astronomiques et les observations de cette forme, témoigne du fait qu’elle est manipulée artificiellement.

L’activité de l’intelligence extraterrestre cachée peut aussi servir de raison à l’expansion de l’Univers qui a débuté il y a environ cinq milliards d’années. Ainsi, la super-civilisation aiderait-elle l’Univers à se refroidir plus vite.

M. Scharf rajoute que la vie n’aspire pas à sa destruction, c’est pourquoi la forme de vie que gère l’espace pourrait trouver un système de réserve pour assurer sa survie, s’étendant dans le domaine quantique pour sauvegarder ces données dans les photons qui voyagent autour de l’Univers.

« Nous ne reconnaitrons pas cette forme de vie avancée parce qu’elle se trouve partout et en tout, ce que nous considérons comme le monde originel et naturel », a conclu le scientifique.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*