La Russie met fin à un accord pétrolier datant de 1995 avec l’Ukraine

La Russie a mis un terme, à un accord pétrolier conclu avec l’Ukraine depuis plus d’une vingtaine d’années.

Le gouvernement russe a publié un décret dans lequel il annonce mettre fin, de manière unilatérale, à l’accord sur les pipelines, signé le 26 juillet 1995 entre Kiev et Moscou, et mis en œuvre par la compagnie russe Trans Petrol, selon Anadolu.

En février dernier, la compagnie International Trade Partners (ITP), dont le siège est basé en Suisse, a acquis de Trans Petrol le droit d’exploitation de ces pipelines.

En 2014, l’ancien président ukrainien Viktor Ianoukovytch avait refusé d’établir un accord de partenariat avec l’Union européenne, ce qui a conduit à sa destitution le mois de février de la même année.

En avril 2014, une crise a éclaté lorsque Kiev s’en est pris aux séparatistes pro-russes soutenus par l’ancien président déchu et Moscou.

Les relations entre Moscou et Kiev se sont notablement détériorées depuis l’annexion par la Russie de la péninsule de Crimée, au terme d’un référendum organisé le 16 mars 2014, qui ne respectait pas, selon plusieurs pays occidentaux et organisations internationales, les critères de transparence, ni les normes en vigueur.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*