espionnage

Edward Snowden invente une coque iPhone anti-espionnage

Hier avait lieu aux États-Unis la conférenceForbidden Research du prestigieux MIT Media Lab, qui explore les frontières entre la recherche éthique ou non éthique en matière informatique. À cette occasion, l’ancien agent de la NSAEdward Snowden est apparu en visioconférencepour présenter, avec le hacker Andrew « bunnie » Huang, une invention open source qui permet de protéger les individus — en particulier les journalistes et activistes — contre des risques de mise sur écoute à travers leur téléphone portable.

On sait en effet que, même éteint ou mis en « mode avion », un téléphone peut être écouté s’il a été modifié ou piraté pour activer le microphone ou la caméra, ou pour transmettre des informations copiées sur le smartphone, pendant qu’il semble en sommeil. C’est cela que l’invention cherche à contrer.

L’idée détaillée dans cet article de rechercheconsiste à réaliser une coque de smartphoneavec batterie, en l’espèce pour un iPhone 6 de 4,7 pouces, dans laquelle est inséré un oscilloscope miniature. Le dispositif va alors surveiller en permanence l’activité électrique du circuit utilisé par le modem sans fil et détecter lorsque le modem est utilisé pour écouter ou transmettre des informations alors que letéléphone est censé être en « mode avion » et ne plus émettre ni recevoir aucune donnée. L’activité des modules Wi-Fi, GPS, NFC etBluetooth est également vérifiée par la même méthode.

Voici à quoi ressemble la coque-batterie pour iPhone 6 qu’ont développée Edward Snowden et le hacker Andrew « bunnie » Huang. À l’intérieur, un oscilloscope miniature surveille l’activité électrique du modem, des modules Bluetooth, NFC et Wi-Fi ainsi que la puce GPS. © Andrew « bunnie » Huang, Edward Snowden

Un prototype de la coque prêt d’ici un an

L’ensemble des calculs est réalisé par unprocesseur indépendant situé directement dans la coque, et non par le téléphone mobile, pour éviter toute neutralisation du dispositif par piratage du téléphone ou mise à jour du firmware. De même, l’information sur le statut du téléphone et l’absence d’activité électromagnétique est affichée sur la coque, qui pourra émettre une alerte sonore, voire désactiver la batterie automatiquement.

Un prototype devrait être conçu d’ici un an, et mis en production si les deux hommes obtiennent les financements suffisants. Les plans et codes sources utilisés seront mis à disposition de tous. D’autres améliorations sont par ailleurs prévues, pour inspecter aussi les accès aux fichiers au sein du smartphone. La conférence de présentation peut être vue sur cette vidéo YouTube, à partir de la 47e minute.

Source

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close