console de jeuxespionnage

Vladimir Poutine va interdire Pokémon Go en Russie à cause de la CIA

Vladimir Poutine est prêt à bannir Pokémon Go de la Russie suite à une enquête interne du Kremlin qui a révélé la viralité de la réalité augmentée du jeu pour smartphone directement en lien avec la CIA et des communautés de renseignement utilisés pour secrètement récoltés des données à une échelle massive.

De jeunes gens sont manipulés afin qu’ils donnent leurs informations confidentielles à des agences de renseignement selon des sources du Kremlin, tout en jouant à des jeux qui n’ont apparemment aucun lien direct avec les agents de la CIA. Le jeu recèle d’une liste très longue de permissions de tracking, et ce sont ces permissions qui ont mis la puce à l’oreille du Kremlin et qui a donné lieu à l’enquête.

Le créateur du jeu, Niantec, est fortement en lien avec la CIA. Le PDG de Niantec, John Hanke, a créé Keyhole en 2001 qui a plus tard été racheté par Google.

Le jeu semble devoir avoir une durée de vie limitée en Russie, et d’autres pays montrent des signes de poursuite en suivant l’interdiction du jeu financée par la CIA sur des problèmes de sécurité rapporte yournewswire.

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close