À LA UNEpolitique

Le Brexit, Marine Le Pen et le football font-ils le jeu de Hollande?

 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que M. Bapt appelle à ne pas surestimer la portée de l’événement:

« C’est un petit signe puisqu’il y a une remontée d’un point. Comme c’est pour les deux, ça valide le signe. Certes, cela part de très bas parce que nous étions en train d’atteindre vraiment le niveau du noyau dur d’irréductibles partisans ».

Concernant les causes de ce sondage inattendu, M. Bapt indique deux tendances concurrentes:

« C’est aussi peut-être un signe en rapport avec le spectacle que donnent les concurrents de droite, d’une part, et avec ce qui se passe en Grande-Bretagne après le Brexit et qui invalide les thèses de Marine Le Pen qui veut sortir de l’Union européenne. C’est un signe positif, mais à l’heure actuelle l’opinion est très troublée ».

« Si les circonstances économiques ne sont pas altérées, malheureusement, par cette affaire du Brexit, il est possible que le président de la République puisse remonter progressivement dans les sondages », a-t-il confié à Sputnik.

Et de souligner: « Le sondage a été fait avant la victoire qui a amené l’équipe de France en finale. Il est possible que cela crée une ambiance plus détendue, surtout si on gagne cette finale et qu’à cet égard les gouvernants dans une ambiance plus détendue se portent mieux dans l’opinion ».

Le couple de l’exécutif a des raisons de sourire. La cote de confiance de François Hollande et celle de Manuel Valls se redressent légèrement en juillet, respectivement d’un point et de deux points après sept mois de baisse quasiment continue, selon un sondage Elabe publié jeudi.

Source

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close