espionnageterrorisme

La plus importante base de données sur le terrorisme a fuité

La plus importante base de données sur le terrorisme utilisée par les banques et les services spéciaux aurait fuité sur Internet, lit-on sur Register.

La base World-Check appartenant à la société Thomson Reuters comprend les données de 2,2 millions de personnes physiques et d’organisations soupçonnées d’avoir commis des crimes financiers, financé le terrorisme, ainsi que d’avoir organisé des systèmes de blanchiment d’argent.

La base de données en question est utilisée par 49 des 50 plus importantes banques du monde et 300 organes gouvernementaux et services de renseignement de divers pays.

L’utilisateur Chris Vickery, qui a réussi à obtenir l’accès à cette base, précise que les données qu’elle contient sont présentées en date de 2014. Selon lui, la base n’est pas protégée et il n’est pas nécessaire d’entrer un identifiant et un mot de passe afin d’y accéder.

Chris Vickery n’envisage pas d’utiliser la base pour son propre bénéfice et a déjà contacté Thomson Reuters afin de l’informer de la fuite. La société a confirmé le fait mais a fait savoir que les données, recueillies dans cette base, n’étaient plus d’actualité.

Par ailleurs, la base de Thomson Reuters est réputée pour avoir faussement accusé certaines personnes et organisations de terrorisme.

Selon Chris Vickery, la location initiale de la fuite reste toujours vulnérable, donc ouverte à tous les utilisateurs, et Thomson Reuters s’efforce de résoudre ce problème.

Source

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close