sciences

Comment les mouches marchent-elles sur les murs et les plafonds ?

Le talent d’acrobate des mouches vient en fait de leurs pattes. Elles disposent en effet de pelotes adhésives à l’extrémité de leurs pattes : les pulvilles.
Des pulvilles sur les pattes des mouches

Ces pulvilles, au nombre de deux par patte, sont constituées de très nombreuses soies qui assurent une surface de contact maximum avec le substrat, mur ou plafond.

Cependant, contrairement au gecko, ces soies ne sont pas suffisantes pour fournir à la mouche l’adhérence nécessaire pour se maintenir sur des surfaces aussi lisses que des vitres.

Deux substances pour une adhérence optimale

À ces soies s’ajoute donc une substance sécrétée par des glandes situées en périphérie des pulvilles. Cette substance adhésive pénètre entre les soies et entre celles-ci et le substrat, créant un effet ventouse.

C’est donc la combinaison des soies et de la sécrétion des pulvilles des six pattes de la mouche qui lui permet de marcher sans difficulté sur les matériaux les plus lisses, même à la verticale !

Source

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close