technologie

Lenovo:La numérisation 3D de Google dans le mobile Phab Pro 2

Le constructeur chinois Lenovo a intégré la technologie de numérisation 3D issue du projet Tango de Google dans son smartphone Phab Pro 2. Il peut cartographier son environnement en temps réel et superposer des informations en réalité augmentée. Lenovo promet des applications pratiques et ludiques avec un prix de vente relativement abordable.

Pour le moment, les applications de réalité augmentée les plus abouties s’utilisent avec des lunettes ou des casques comme les Google Glass, l’HoloLens de Microsoft ou les Moverio d’Epson. Les usages les plus répandus se situent dans l’industrie automobile, l’aéronautique ainsi que la médecine où la superposition d’images ou d’informations virtuelles par-dessus l’environnement réel facilite des opérations de montage ou de maintenance et aide les chirurgiens à préparer leurs interventions.

Mais pour le grand public, l’adoption de la réalité augmentée se heurte à trois obstacles : le manque d’ergonomie des appareils, leur coût élevé et l’absence d’applications vraiment utiles. La situation va peut-être commencer à évoluer sous l’impulsion de Lenovo. Le constructeur chinois vient de présenter un smartphone, le Phab Pro 2, qui promet de rendre la réalité augmentée beaucoup plus accessible.

Ce mobile a été codéveloppé avec Google sur la base de la technologie du projet Tango qui, à l’aide de capteurs et de logiciels de vision par ordinateur, permet de modéliser l’environnement en 3D en temps réel. Une quarantaine d’entreprises et universités ont participé au projet Tango en s’équipant du kit de développement pour inventer des applications. Des prototypes ont notamment été utilisés pour cartographier l’intérieur de la Station spatiale internationale (ISS) ou encore pour numériser l’intégralité d’un bâtiment en faisant simplement le tour de l’édifice avec une tablette Android, comme si on le filmait.

Parmi les exemples d’applications mis en avant par Lenovo pour son smartphone Phab Pro 2 figure la possibilité d’insérer des objets virtuels dans l’environnement physique. Pratique par exemple pour se faire une idée de l’effet d’un nouveau meuble. © Lenovo
Parmi les exemples d’applications mis en avant par Lenovo pour son smartphone Phab Pro 2 figure la possibilité d’insérer des objets virtuels dans l’environnement physique. Pratique par exemple pour se faire une idée de l’effet d’un nouveau meuble. © Lenovo

Le Phab Pro 2 réalisé 250.000 mesures par seconde

Techniquement, le Phab Pro 2 se présente comme un smartphone Android géant doté d’un écran tactile de 6,4 pouces (2.560 x 1.440 pixels). Sa façade arrière incorpore deux caméras, dont une munie d’un grand angle de 150°, un capteur de mouvements et un capteur de profondeur. L’appareil est capable de réaliser 250.000 mesures par seconde, ce qui lui permet à la fois de cartographier l’environnement physique, de suivre des objets et de projeter des images superposées à cette réalité. Qui plus est, le smartphone utilise ces informations pour se situer lui-même dans l’espace. Il peut donc servir à naviguer dans un bâtiment lorsqu’aucun signal GPS n’est disponible.

Avec le Phab Pro 2, Lenovo entend démocratiser le concept en proposant des applications adaptées au grand public. Ainsi pourra-t-on utiliser le smartphone pour numériser en 3D une pièce, un meuble ou un objet et en connaître les dimensions. Il sera possible d’intégrer des objets dans son environnement réel, en tenant compte des mesures exactes, afin de simuler par exemple l’ajout d’un nouveau fauteuil, d’un élément de décoration ou la couleur d’un mur. On pourra alors se faire une idée du résultat final en observant l’écran tout en se déplaçant pour changer de perspective.

Le domaine des jeux vidéo offre bien sûr un gros potentiel à la réalité augmentée. Combattre des aliens qui envahissent votre salon, jouer aux dominos virtuels sur la table de la cuisine ou encore emmener partout avec soi son animal de compagnie numérique font partie des démonstrations mises en avant par Lenovo. Le fabricant évoque également des usages éducatifs et culturels où son smartphone servirait notamment de guide interactif dans un musée.

La firme chinoise assure qu’une bonne vingtaine d’applications dédiées au Phab pro 2 seront disponibles au moment de son lancement en septembre prochain. Par ailleurs, Google a déjà créé une section dédiée aux applications Tango dans son Play Store qui compte aussi quelques dizaines de titres. Lenovo mise également sur un prix de vente pas trop élitiste pour séduire un large public. À 500 dollars (environ 443 euros au cours actuel), ce smartphone est en effet relativement abordable comparé aux tarifs des modèles haut de gamme tels que les Galaxy S7 et S Edge, l’iPhone 6s et 6s Plus ou encore le One M10 d’HTC.

L’initiative de Lenovo est intéressante car elle va servir à tester l’intérêt du public pour ce genre de technologie. Mais son succès dépendra avant tout d’applications réellement innovantes et utiles, susceptibles d’introduire de nouveaux usages.

source

 

 

 

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close