politique

Cessez-feu en Syrie : Bachar al-Assad accepte l’accord russo-américain

MOYEN-ORIENTLe gouvernement syrien a annoncé mardi avoir accepté de suspendre les « opérations de combats », conformément au projet de trêve américano-russe, et a dit qu’il se coordonnerait avec Moscou pour définir les zones et les groupes concernés par la trêve.

Le régime de Damas a annoncé ce mardi qu’il acceptait la proposition russo-américaine sur la cessation des hostilités en Syrie mais qu’il continuerait à combattre les « groupes terroristes » dont l’organisation Etat islamique (EI) et le Front Al-Nosra, exclus de l’accord. « La République arabe syrienne annonce qu’elle accepte la cessation des hostilités, sur la base de la poursuite des opérations militaires pour lutter contre le terrorisme de Daech, le Front Al-Nosra et les autres groupes terroristes qui leur sont liés conformément à l’annonce russo-américaine », a indiqué le ministère des Affaires étrangères.

« En vue de garantir le succès de la cessation des hostilités prévu samedi, le gouvernement syrien est prêt à coordonner avec le côté russe pour déterminer quelles sont les régions et les groupes armés qui feront l’objet du cessez-le-feu », poursuit le ministère. Damas se réserve cependant le droit de répliquer à la moindre des violations du cessez-le-feu par des groupes armés visant des civils ou les forces gouvernementales.

L’accord russo-américain exclut l’EI, Al-Nosra (branche syrienne d’Al-Qaïda) mais aussi des organisations classées « terroristes » par le Conseil de sécurité de l’ONU et non identifiées dans le texte. Depuis le début de la guerre en Syrie, le régime ne fait aucune distinction entre militants, rebelles et jihadistes, les qualifiant tous de « terroristes ».

source

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close