politique

Tony Blair était au courant d’une guerre en Irak en 2002, soit 1 an avant que les hostilités ne soient lancées

image

Un mémo ‘atomique’ provenant de la Maison Blanche a été révélé pour la première fois concernant « l’accord sanglant »forgé entre Tony Blair et George Bush quant à la guerre en Irak.

La fuite sensationnelle présente un Tony Blair qui a donné son accord non qualifié pour entrer en conflit avec l’Irak, une année avant que l’invasion n’ait commencée.

Il contredit la déclaration du premier ministre de l’époque qui cherchait soi disant une solution diplomatique à la crise.

Il a dit a ses électeurs: « Nous ne proposons pas d’action militaire ». Totalement l’inverse de ce que l’email secret a révélé.

image

Le document classifié révèle aussi que Blair s’était mis d’accord pour jouer le rôle d’un spécialiste de la communication pour le Président américain en présentant des « affaires publiques » pour convaincre le public sceptique que Saddam Hussein possédait des armes de destruction massive. Ce qui n’a jamais été le cas.

En retour, le président flatterait l’ego de Blair en lui donnant l’impression que la Grande Bretagne n’est pas juste un vassal des USA mais un valeureux partenaire appartenant au « cercle d’amis ».

Le mémo ravageur, qui a été passé à George Bush par le secrétaire d’état Colin Powell, a été écrit le 28 mars 2002, une semaine avant le célèbre sommet Blair et Bush au ranch de Crawford au Texas.

Dedans, Powell dit à Bush que Blair « sera avec nous » sur le terrain militaire. Powell rassure le Président que: « Le Royaume Uni suivra nos directives. »

source

Copyright © 2015 Le Pouvoir Mondial

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close