politiqueterrorisme

La fin de l’Etat Islamique ? Poutine envoie « 150,000 troupes au sol en Syrie pour ÉRADIQUER l’état islamique maléfique »

image

Le leader russe aurait monte une énorme mission militaire pour prendre le contrôle du bastion du groupe terroriste de Raqqa.

La ville est la capitale autoproclamée de ISIS en Syrie et est patrouillé par  5000 membres djihadistes.

Vladimir Poutine se prépare à envoyer 150,000 troupes au sol dans le but d’anéantir l’état islamique maléfique une fois pour toute.

image

Un soldat russe très enthousiaste se prépare à embarquer pour la Syrie pour combattre et anéantir l’état islamique maléfique.

Le leader russe prépare une mission militaire de grande envergure afin de prendre le contrôle du bastion du groupe terroriste situé dans Raqqa.

La ville est la capitale autoproclamée de l’Etat Islamique en Irak et en Syrie et plus de 5000 djihadistes y servent de patrouilleurs.

Poutine s’est résolu à mobiliser 150,000 réservistes qui se sont enrôlés dans l’armée tôt cette semaine.

Un initié a révélé ceci: « Il est très clair que la Russie veut nettoyer l’ouest du pays, reprendre Raqqa, et toutes les ressources gazières et pétrolières aux alentours de Palmyre. «

« Cela devient rapidement une course à Raqqa, pour sécuriser les champs de pétrole ils ont besoin de débarrasser la région de ses rebelles, et la capitale de l’EI est donc vitale de ce fait. »

L’annonce arrive un jour avant que les avions de combat russes ne détruisent une dizaine d’avant-postes en moins de 24 heures en employant des bombes ‘bunker buster’.

image

L’éradication de l’EI est imminente du fait du déploiement de centaines de milliers de troupes russes sur le sol Syrien.

image

Un avion de combat russe effectue des frappes aériennes en Syrie.

Les avions de combat russes ont éradiqué des vingtaines de hauts-gradés de l’EI en à peine 24 heures. (…)

Un expert du terrorisme a révélé que l’Etat Islamique a très largement exagéré sur sa force militaire et a demandé à ce que les dirigeants occidentaux les attaquent, ce qui entraînerait la chute du groupe haineux.

Le Dr. Afzal Ashraf a dit que l’EI est devenu son propre ennemi avec sa campagne de terreur contre l’Occident.

Il a dit: « Cet état fantoche disparaîtrait en à peine quelques heures si toute la communauté internationale se décidait à agir. »

« Cela ne prendra pas bien longtemps pour tous les faire fuir, pour qu’ils quittent l’Irak ou la Syrie, donc la majorité de leurs territoires. »

« Ils se cacheront dans les villes, mais je dis qu’il ne faut pas les pourchasser car ils pourraient s’en prendre à des civils innocents et les utiliser comme boucliers humains. »

(…)

Poutine est apparemment le seul leader mondial à avoir entrepris cette démarche d’anéantir l’EI en envoyant des troupes au sol.

source

Copyright © 2015 Le Pouvoir Mondial

Related Articles

12 thoughts on “La fin de l’Etat Islamique ? Poutine envoie « 150,000 troupes au sol en Syrie pour ÉRADIQUER l’état islamique maléfique »”

  1. Poutine a bien raison, qu’il se mette les USA et l’Otan à dos, après on va rire. Parce que Poutine ne s’arrêtera pas à des exigences de l’ONU (qui ne sert à rien, sinon regarder…), et des conventions (sur papiers, ça fait joli : voir Rwanda, voir Ex Yougo…). Lui, il a des couilles, quand on l’emmerde ! Et il n’attend pas que le petit Michel ou le petit Hollande (qui suce la Merkel) fassent de la figuration.

  2. Poutine à bien raison et je lui souhaite de réussir sa mission pendant que certains vont se faire tuer pour défendre un idéal et sauver le monde de cette saloperie de djihadistes d’autres ne font que parler pour ne rien dire mais surtout sauve leur cul à bon entendeur salut

  3. L’EI est le fruit de l’Arabie saoudite et des États-Unis dans la région. La crise Syrienne a été un élément catalyseur qui a favorisé l’épanouissement de l’EI. Je ne peux pas comprendre que dans ce 21e siècle les Occidentaux veuillent chasser un Président Démocratiquement élu fut il un dictateur. C’est les mêmes occidentaux qui fournissent les armées aux rebelles Syriens qui sont des démembrements de l’EI. L’EI ne être éradiqué que si les occidentaux sont francs avec eux-mêmes. Lorsqu’ils arrêterons d’acheter le pétrole irakien et syrien vendu par l’EI, lorsqu’ils arrêteront de vendre les armes à l’EI et lorsqu’ils arrêteront de financer les rebelles Syriens et lorsque la Turquie sera franche avec l’humanité l’EI mourra de lui même. L’EI ne combat pas avec des armes des extraterrestres et le QG de l’EI ne se trouve pas sur la lune.

  4. Un article curieusement similaire avait fait le tour du web en octobre dernier.
    Quant à la photo, elle a été prise au plus tôt en 2009.

    Pourquoi tenter de faire courir pareille rumeur ?

  5. D’après Abou Ghalib, Abou Oumama Al Bahili (qu’Allah l’agrée) a dit concernant les khawarijs(*): « Ce sont les plus mauvais qui ont été tué sous les cieux, et les meilleurs tués sont ceux que eux ont tué.
    Ils sont les chiens de l’enfer, ils étaient certes musulmans et sont devenus mécréants ».
    J’ai dit: Ô Abou Oumama ! Ceci est une chose que tu dis ?
    Il a dit: Je l’ai plutôt entendue du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).
    (Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°176 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja)

    (*) Les khawarijs sont une secte égarée qui jugent comme mécréants les gens qui commettent des grands péchés et ils se révoltent contre les gouverneurs musulmans.
    Les savants contemporains disent que le groupe daesh est un groupe de khawarijs.

  6. et article est très mal écrit. « Maléfique » ? Assez cocasse, même si l’information en elle même a son importance. Le titre suffisait. Enfin bon, la guerre, la guerre, et puis après ? On détruit des régimes sans rien reconstruire après. On crée nos ennemis et on doit les combattre demain. Que faire ? Au lieu d’envoyer des soldats et donner le verbe à nos ennemis – qui parlent de croisés et d’impérialistes – il faut établir un réseau d’alliance diplomatique et militaire. Réseau par le biais duquel on pourra établir un pouvoir légitime aux yeux des populations et permettre sa pérennité. Mais continuons à bombarder au hasard sans discernement, continuons cette politique étrangère de l’émotion, continuons à enfermer les opposants dans notre pays, continuez la recherche électorale à cours terme en dépit de la nécessaire longévité des actions politiques, continuons, mais ne pleurons pas lorsque la guerre civile sera à nos pieds, là, présente, et quand la haine sera sortie de toutes les pores des individus, que leur volonté de changer et briser ces faux semblant se transformera en une terreur sanglante, au nom de principes et d’idéaux, quand la guillotine reviendra sur les places publiques. Triste France, triste monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close