À LA UNE

Une autorité religieuse saoudienne accuse des pèlerins africains d’être à l’origine de la bousculade à la Mecque

image

Le bilan de la bousculade géante qui a provoqué la mort de plusieurs centaines de personnes tout près de la Mecque s’alourdit d’heure en heure en Arabie Saoudite. Jeudi 24 septembre en début de soirée, le dernier bilan communiqué par les autorités saoudiennes faisait état de 717 morts et plus de 800 blessés.

Pour se défendre, la BBC rapporte sur son site que l’un des responsables du comité central du Hajj – le nom des lieux saints de la Mecque – a déclaré au micro d’al-Arabiya TV que la bousculade avait été provoqué par «des pèlerins de nationalités africaines».

Le ministre saoudien de la Santé a lui attribué le mouvement de foule meurtrier de jeudi au manque de discipline des pèlerins qui ont tendance, selon lui, à ignorer les instructions des responsables du hajj. «Si les pèlerins avaient suivi les instructions, on aurait pu éviter ce genre d’accident», a déclaré Khaled al-Faleh après s’être rendu sur les lieux du drame.

Pourtant, plusieurs sources dont le chef du comité d’organisation iranien du Hajj expliquent que la cause de la catastrophe est la fermeture de l’une des voies d’accès au Mina, un lieux saint de la Mecque où a eu lieu la bousculade, qui a été fermées de «manière inexplicable» par les autorités saoudiennes. Irfan al-Alawi, co-fondateur de l’Islamic Heritage Research Foundation, basée à La Mecque et connu pour ses prises de position contre la stratégie gouvernementale de développement effréné des lieux saints de l’islam, a déclaré à l’AFP que le problème réside dans le contrôle des foules. 

«Oui, ils ont essayé d’améliorer les installations, mais la priorité pour la santé et la sécurité passe toujours après», dit Irfan al-Alawi.

Notre collègue Leïla Marchand explique égalementdans un article publié sur Slate.fr pourquoi l’affluence extrême de pèlerins à la Mecque est à l’origine de l’immense bousculade. 

source

Copyright © 2015 Le Pouvoir Mondial

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close