À LA UNE

Interview : les risques insoupçonnés du tabagisme passif

La fumée de cigarette contient plus de 4.000 substances différentes, dont plus de 60 s’avèrent cancérogènes, pour les fumeurs comme pour ceux exposés de façon passive. Futura-Sciences a interviewé le professeur Paul Hofman, directeur du laboratoire de pathologie de Nice et chercheur pionnier dans la détection du cancer du poumon, pour en savoir plus sur les risques du tabagisme passif.

Le tabagisme passif consiste en une inhalation involontaire de la fumée provenant d’une cigarette. Il comporte des risques bien connus comme le développement de cancers du poumon et des sinus ainsi que des maladies cardiovasculaires. L’OMS estime qu’environ 600.000 personnes décèdent chaque année du tabagisme passif.

28 % des victimes sont identifiées comme étant des enfants. En effet, la combustion incomplète de la cigarette libère plus de composants toxiques que la fumée inhalée par le fumeur, ce qui augmente le risque de mort subite du nouveau-né. Le tabagisme passif favorise aussi l’asthme et les bronchites chroniques.

par Futura-Sciences

Related Articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close